Le journaliste Djamel Alilat expulsé du Maroc

Djamel Alilat..
Djamel Alilat..

Le journaliste du quotidien El Watan, Djamel Alilat arrêté dimanche soir par les forces de sécurité marocaines, à Nador, du Rif (Nord), a été expulsé lundi du territoire marocain, selon des informations rapportées par l'agence officielle marocaine MAP.

"Un ressortissant de nationalité algérienne a été expulsé lundi du territoire marocain en application des dispositions de la loi n° 02-03 relative à l'entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, indique un communiqué de la province de Nador. Cette décision a été prise après que la personne en question a effectué une couverture médiatique sans autorisation préalable des autorités concernées, précise la même source", indique l'agence marocaine.

Djamel Alilat était parti couvrir le mouvement de contestation qui secoue le Rif depuis plusieurs mois. Le journaliste a envoyé un reportage dans lequel il relate le climat de tension extrême qui règne dans cette région berbérophone. La présence sur le terrain de ce journalsite a suscité une campagne belliqueuse de la presse proche du palais royal.

Il y a lieu de relever le silence du ministère de la communication algérien. Le tout nouveau ministre Djamel Kaouane, pourtant ancien journaliste à El Moudjahid, a sans doute fort à faire pour s'occuper du cas Alilat.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
samir mderci

Est ce que l'Algérie n'aurait pas expulsé un journaliste Marocain qui sans accréditation serait parti faire un reportage en Kabylie sur la situation réelle?