Les soutiens de Ali Haddad se défilent l'un après l'autre !

Les soutiens de Ali Haddad se défilent l'un après l'autre !

Plusieurs signataires du communiqué de soutien à Ali Haddad, se disent victimes d'une "usurpation de signature"!

Tôt le matin, c’est l’Union nationale des investisseurs qui dément par l'entremise de son patron Abdelouahab Rahim, sa participation à la réunion entre l’UGTA et le FCE et parlait même d' "usurpation de signature" ." Nous tenons à vous informer, semble-t-il et selon la déclaration portée dans la presse électronique qu’une réunion de l’UGTA-FCE avec les associations patronales tenue ce jour, le 18 juillet 2017 à l’hôtel Aurassi, en ce qui nous concerne nous n’avons nullement participé ni signé aucune déclaration. Aucun membre de l’Union nationale des investisseurs n’a assisté à cette réunion, ni souscrit à la déclaration. Nous regrettons vivement l’usurpation de notre signature sur la déclaration jointe en annexe ", écrit le président de l’UNI, au premier ministre Abdelmadjid Tebboune.

Abdelmadjid Dennouni patron de la Confédération générale du patronat du BTPH, a quant à lui fait un démenti concernant sa signature d'un quelconque soutien à Ali Haddad. " Je n’étais pas présent et je n’ai délégué personne. Même l’organisation n’était pas présente. Le bureau national a fait un communiqué et l’a transmis au Premier ministère en disant que la confédération était absente. Je n’ai pas d’autres commentaires à faire ", rapporte le journal électronique TSA.

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune avait expulser Ali Haddad et Abdelmadjid Sidi Said de la cérémonie de remise des diplômes à l'institut national des assurances . Un communiqué signé conjointement par l'UGTA et le FEC incluant plusieurs associations patronales avait alors dénoncé " le traitement réservé à Ali Haddad par M. Tebboune".

La rédaction

Plus d'articles de : Politique

Commentaires (13) | Réagir ?

avatar
fateh yagoubi

merci

avatar
elvez Elbaz

Qui avait dit que "rebrab" n'avait pas LA BARAKA ?

visualisation: 2 / 12