Suite à des pressions, la rédaction d'Algérie-focus se met en grève

Suite à des pressions, la rédaction d'Algérie-focus se met en grève

La rédaction du site internet est sous pression. Tentative de censure, intimidations, menaces... Dans un communiqué qui nous est parvenu, l'équipe d'Algérie-Focus nous apprend qu'elle est en grève suite à un différend avec des actionnaires.

Comme si les pressions des autorités ne suffisaient pas, voilà que les nouveaux magnats de la presse se mettent de la partie. Adossés à leur fortune, ils protègent leurs "amis" qui les arrosent à l'occasion. "La Rédaction d'Algérie-Focus vient de subir des pressions de la part de ses actionnaires qui ont voulu nous empêcher d'enquêter et d'écrire des articles sur une entreprise de téléphonie, et d'autres, avec lesquelles ils sont liés par des contrats commerciaux très importants", indique le communiqué signé d'Abdou Semmar, rédacteur en chef.

Les actionnaires sont passés à l'action ce mercredi 10 mai en tantant "de supprimer nos articles à notre insu", lit-on dans le communiqué. Plus grave : "En tant que directeur de rédaction et gérant associé, j'ai été menacé par ces actionnaires", s'alarme Abdou Semmar.

"Moi et mes collègues d'Algérie-Focus dénoncons vigoureusement ces méthodes et annoncens l'arrêt de leur site jusqu'à ce que les actionnaires, le pouvoir de l'argent, respectent totalement notre indépendance éditoriale et ne se mêlent d'aucun de nos contenus", menace-t-il.

Il prévient que "le pouvoir de l'argent nous ne fera jamais taire" et en appelle à "tous nos lecteurs, et détracteurs, à la solidarité car si aujourd'hui c'est notre voix qui est en danger, demain ça sera la vôtre...". La petite équipe rédactionnelle se dit déterminée à ne pas céder et à défendre sa liberté d'écrire.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
adil ahmed

merci pour les informations

avatar
messwar mess

merci

visualisation: 2 / 7