Le RCD Sidi Bel Abbès dénonce le partage des sièges de députés

Mohcine Belabbès, nouveau président du RCD.
Mohcine Belabbès, nouveau président du RCD.

La cellule du Rassemblement pour la culture et la démocratie à Sidi Bel Abbès nous a envoyé le communiqué suivant.

Le bureau régional du RCD de Sidi Bel Abbès dément et dénonce les manouvres immotivées par certains partis politiques à son égard. Nous ne prenons part avec aucun système d’organisation et nous réitérons notre engagement conformément aux décisions prises lors du conseil national du 16 février 2012 ayant trait au boycott. Nous œuvrons à notre niveau pour cela, car la machination perpétrée par le système pour une frauduleuse élection semble loin d’être écartée. L’ex-président du parti Saïd Sadi a bien affirmé avant de prononcer notre retrait de la mascarade du 10 mai 2012 l’offre que lui à promulguer le système quant au quota de 4 sièges.

Constatation surprenante, nous connaissons d’ors et déjà les résultats sanctionnant le proche scrutin et nous l’établirons comme suit : deux pour le clan de Oujda. Deux pour les islamistes. Deux pour des hommes d’affaire imbibés dans de sales bataclans. Deux pour des femmes dont une prétend à un deuxième mandat. Après notre investigation et notre sondage auprès de la population de Sidi Bel Abbes, un grand nombre opte pour le boycott ; quant aux autres, c’est l’abstention pure et simple. Mais le refrain qu’on nous l’a habitué est devenu une sunna pour eux vu que notre wilaya est un berceau militaire comme pour le cas de Tindouf, on fera voter l’armée l’imputant aux citoyens. Un pays fort a  besoin d’hommes, de scientifiques et non de personnes endossant le burnous du mercenariat plongeant  leur nation dans le chaos.

Salutations militantes
Président du BR : Hamida Abd El Kader

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?