L'immigration clandestine vers l'Europe prend de l'ampleur - Des fonctionnaires parmi les harraga

Par Le Matin dz | 29/09/2007 15:16:00 | 40597 lecture(s) | Réactions (24)
L'immigration clandestine vers l'Europe prend de l'ampleur - Des fonctionnaires parmi les harraga

Frantz Fanon, psychiatre antillais, militant de l’indépendance algérienne au sein du FLN, avait publié durant les années 1960 un livre intitulé Les Damnés de la terre.

Le titre de ce livre de référence a été emprunté et revu par Djamel Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale, qui qualifie aujourd’hui, en 2007, de damnés de la mer les candidats à l’émigration clandestine, appelés communément les harraga. A l’ouverture de la rencontre-débat, autour des jeunes expulsés d’Europe et des harraga, organisée ce jeudi par le département de M. Ould Abbès, une minute de silence a été observée en hommage aux personnes décédées en mer en tentant via une barque de fortune d’atteindre leur destination de rêve, d’aller vers un monde meilleur. Plus de 2340 immigrants clandestins algériens ont été secourus en pleine mer ou interceptés sur les côtes au cours de ces trois dernières années. Près d’une vingtaine de harraga trouvent la mort chaque année au large des côtes algériennes avant d’arriver à leur destination en Europe.

761 ressortissants ont été rapatriés de l’Espagne durant uniquement le premier semestre 2007. D’aucuns estiment que ces chiffres sont effrayants, d’où la nécessité d’enclencher une réflexion et de mettre en place une stratégie de prise en charge de cette population fragile, et ce, afin de faire face à ce fléau. Ce phénomène de harraga est nouveau et étrange, selon le représentant du gouvernement. Il a pris des proportions alarmantes depuis l’an 2000. La rencontre de jeudi, première du genre et à laquelle ont assisté des représentants de ministères et de la société civile ainsi que des diplomates de 13 pays africains et européens, a permis de lever le voile sur une situation dramatique et une réalité amère. L’émigration clandestine ne touche pas uniquement le jeune chômeur en quête d’un emploi dans son pays de rêve, mais aussi des fonctionnaires, des étudiants, des commerçants, des femmes, des handicapés, des enfants âgés d’à peine 12 ans. En somme, la catégorie concernée par le phénomène de harraga est la couche moyenne.

La mal vie, la pauvreté, le sentiment d’exclusion, le manque de perspectives d’amélioration des conditions de vie, le bien-être, la découverte d’autres horizons sont autant de facteurs déclenchants qui poussent ces Algériens à affronter la mer, à prendre des risques démesurés pour rejoindre l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, la France ou alors la Suisse. Auparavant, la France était la destination la plus prisée par les harraga, aujourd’hui la donne a changé de même que le lieu d’embarquement. 65% des personnes qui tentent de prendre le large de manière clandestine sont originaires de l’Ouest, 34% du Centre, 1,5% de l’Est et 1% du Sud. Le slogan tant adoré et scandé par les harraga est : « Vaut mieux être dévoré par les poissons que par les vers de terre ». De par le passé, l’Algérie était un pays de passage, aujourd’hui il est devenu un pays fournisseur d’émigrants clandestins. La gendarmerie et les forces navales ont renforcé dans un premier temps la sécurité sur la côte ouest, notamment Oran, Tlemcen, Mostaganem, et par la suite sur la côte est, à savoir Annaba.

La sûreté nationale a tiré la sonnette d’alarme au début des années 2000. Un représentant de la DGSN a qualifié de clément le dispositif législatif se rapportant à la lutte contre l’émigration clandestine, l’intervenant a évoqué son insuffisance et sa faiblesse d’où l’impératif de son durcissement. En présentant l’état des lieux, les représentants du ministère de la Solidarité ont donné le nombre d’expulsés (des personnes ayant purgé une peine de prison) et des reconduits (des personnes interpellées lors d’un contrôle de police). Ces trois dernières années, il y a eu 5408 expulsés et 10921 reconduits. Selon M. Ould Abbès, 4000 à 5000 immigrés illégaux tentent de rejoindre les pays de l’Union européenne et 2,5 millions résident de manière illégale en Europe. Dans son intervention, l’officier des forces navales algériennes a révélé que plus de 2340 harraga ont été interceptés en pleine mer ou sur les côtes algériennes durant la période 2005 à 2007. L’intervenant a souligné que 1302 de ces candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés au large et sauvés d’une mort certaine, tandis que les autres ont été appréhendés sur les côtes (plages ou ports) au moment où ils s’apprêtaient à embarquer. Depuis le début de l’année 2007 et jusqu’à septembre en cours, 918 harraga ont été sauvés, alors que 1382 ont été interceptés par les forces navales en 2006 contre 336 en 2005. L’intervenant explique dans ce contexte que l’émigration clandestine s’opérait avant septembre 2005 à partir de Beni Saf dans la wilaya de Aïn Témouchent et s’est étendue par la suite le long de la côte ouest du pays jusqu’à Mostaganem. L’officier des forces navales admet que malgré la vigilance de leur institution, le nombre de harraga interceptés en pleine mer a augmenté entre 2005 et 2006, ajoutant néanmoins que « grâce à la coopération des forces navales avec la Gendarmerie nationale et la direction de la Sûreté nationale, le nombre des harraga interceptés en mer a baissé en 2007. En revanche, la côte est du pays a, par la suite, connu le même phénomène avec comme destination l’Italie, Annaba est devenu le lieu de rendez-vous : preuve en 2007 quelque 442 harraga ont été interceptés en mer au cours d’opérations de recherche et de sauvetage ».

Pour faire face à ce phénomène qui prend de l’ampleur, le conférencier soutient que les forces navales assurent une surveillance permanente des côtes et une surveillance renforcée notamment sur les ports isolés. Evoquant l’aspect juridique, il estime que l’embarquement de manière clandestine sur des navires marchands à destination de l’étranger est un délit, mais aucun texte de loi ne punit le fait de prendre une embarcation de fortune, comme c’est le cas pour la plupart des harraga.Par ailleurs, Saïd Musette, chercheur au CREAD, a soutenu que les salariés sont les premiers qui sont tentés de quitter le pays, suivis des étudiants, puis des chômeurs... Le continent africain est particulièrement affecté. « L’émigration clandestine est liée à la proximité géographique. Le phénomène dépasse le Maghreb, et l’Algérie plaide pour un traitement global et non bilatéral, donc il faut initier un débat au sens large », a souligné M. Musette, qui estime que le phénomène de harraga a toujours existé, les clandestins se rendaient à leur destination prisée via le Maroc et la Tunisie. Toutefois, lorsque ces deux pays voisins ont renforcé le contrôle au niveau de leurs frontières, les harraga algériens se sont rabattus sur les côtesalgériennes.

 
5.00

S'inscrire aux flux rss des commentaires Commentaires (24 posté(s)) | Réagir ?

avatar
Raveh Aksel 10/11/2011 14:28:21
A ce train là, ils finiront, bientôt par dépeupler ce pays trahi ! A moins que ..... ! Ce médiocre ministre d'ailleurs, comme tous les autres, est un grand pourvoyeur de harragas !!
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
omar attourki 10/11/2011 00:16:27
@friend-- La vie n'est pas finie en algérie,immigrez au sud, à Tamanrasset là il y a de l'avenir
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
omar attourki 10/11/2011 00:11:53
@bob Pourquoi ce racisme qui ne dit pas son nom un DZ est inférieur à un Malien. Le Malien travaille pour sa communauté et son pays tandis qu'un Algérien ne travaille pour personne, c'est les Chinois qui travaillent pour vous DZ...
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
un citoyenne du monde 04/03/2011 12:24:08
Le problème des haragas n'est pas important pour ces gouverneurs arabes ; Il est grave pour les pays qui ne savent plus comment gérer cet afflux massif d'émigrants agards véhiculant des maladies éradiquées en Europe et présentant des troubles psychiques graves (dépression, schizophréne ....).C'est un drame humanitaire .Il faudrait peut-être des milliers de Mère Thérèsa pour en venir à bout !Hélas sur les six milliards et demi de terriens, il n'y en a pas beaucoup ...Ce qui me choque, c'est cette façon dont le phénomène est banalisé dans son concept .Derrière chaque émigrant, se cache un drame ....Une mère inconsolable, une fratrie déchirée, un arbre généalogique en puzzle ....Qu'est ce vivre? Qu'est ce mourir ?Je vous laisse méditer en votre âme et conscience .
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Mnemosyne 01/08/2010 13:19:49
J ai quitte le pays en 2007 destination USA, a savoir que je trvaillais a Hassi Messaoud, bien payee, mais..... Moi j encourage 100% l emigration clandestine. Hey mes freres, si jamais y a un autre moyen illegal de quitter le pays, n hesitez pasL Algerie ne vaut rien mnt car elle est gouvernee par des voleurs, mafias et des malfaiteurs. Je lance un appel a tous les Algeriens et les Algeriennes et surtout les Brain Drain, quittez l Algerie, n attendez rien, absolument rien de ce pays. Je n ai rien contre mon pays, mais j exprime la rage, la haine contre le clan de boutef. Ils sont tous des escrocs. Nous, qui sommes a l etranger, on voit mieux les choses et c pas la peine de cacher le soleil avec le tamis.
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
zenati 11/05/2010 14:43:25
A PROPOS DES HARAGAS .Algériens.

Je lance un véritable SOS aux autorités algériennes afin d'endiguer la fuite des cerveaux, de la matière grise, pour les diplômés .
Et de l'énergie physique pour les non diplômés. En claire arrêtez l'hémorragie de ne pas vider l'Algérie de son sang ce quelle a de plus chers sa jeunesse. Puisque la jeunesse d'aujourd'hui est l'avenir de demain.('endiguer ) ne veut pas dire de mettre les barreaux a toutes les frontières algériennes. Non car nous sommes a l'air de la mondialisation. L'Algérie possède pas mal de devise
elle est en train de réaliser beaucoup de projets ce qui est bien même très bien. Pourquoi de na pas débloquer un budget pour sa jeunesse. D'une part colmater la fuite. étant donné que les algériens qui fuient sont en âge de se responsabiliser, de se marier, de fonder des foyers, d'avoir des familles de cotiser pour la collectivité nationale. Il va falloir que chaque partie soit acteur de la tâche qui attend l'autre. Une coordination entre le peuple et son gouvernement. pour que chacun trouve son compte. de la part de l'état d'investir. sur la scolarité, des écoles professionnels, du logement, du travail, de la justice sociale. Encadrer, Aider ceux qui ont des idées a les réaliser. Permettre des place de travail en fonction du mérite en compétence évidemment.
J'en suis certain que la jeunesse algérienne ne cherchera plus a quitter le pays Et parallèlement
cette même jeunesse enroulera les manches pour prendre la place des chinois. Car il n'est pas normal
que l'algérie puisse a y arriver a recruter de la main d'oeuvre étrangère alors nos jeunes son au chômage. Il y a quant même un paradoxe vivant propre a l'algérie. ses citoyens partent a l'étranger. Et le pays importe d'autres étrangers. va comprendre quelque chose! A la limite que l'algérie importe des compétence que nous ne possédant pas OK. Quoi que moi personnellement je vif en région parisienne de plus 40 ans. beaucoup me dirons : pourquoi toi tu vif en France ? Je tiens a dire d'avance .Que je n'est pas choisi de vivre en France mon père que son âme se repose en paix qui m'a amené en France tout jeune. Pourquoi je dis tout ceci ? pour vous dire que je parle en connaissance de cause qu'il y a des médecins, des ingénieurs, des professeurs de toutes branches qui sont des algériens venus d'Algérie. J'en passe car je ne peux pas tous les énumérer pour y vivre en France. cette catégorie d'intellectuelle encore arrive a vivre et vivoter. Mais le grand malheurs ce sont des non diplômés. Ils arrivent ici en France entre 25 a 35 ans il font des petits boulots Quant ils trouvent. Hélas sous payait. non décalerai. Moi je voudrais d'avertir ce qui ne savent pas voir le moyen terme, le long terme. Il faut savoir ici en France pour bénéficier d'une retraite complète il faut cotiser 40 ans .Et Lorsque quelqu'un arrive a l'âge de 35 ans je crains fort bien qu'il est un peu tard .D'une part, D'autre part a partir de 45 ans aujourd'hui on le trouve trop vieux. pour le faire travailler .en particulier quant il s'agit d'un africain ou d'un maghrébin. Je connais des algériens qui n'ont pas pu se régularisé au bout de 15, 20ans vous imaginer :sans papiers, d'un âge avancé, non cotisé pour la future retraite, qu'est ce qu'elle va devenir sa vieillesse ?
Un élément très important qu'il ne faut pas négliger .Aujourd'hui en France comme en Es pagne, En Italien .pour ne pas dire partout en Europe .Avec l'ouverture du marché commun Avec Europe de l'est. la Romanie, La Pologne, etc..j'en passe .Lorsqu'un patron a besoin d'un ouvrier il préfère de loin un européen de l'est qu'un africain ou un maghrébin .Il ne faut pas avoir honte de le dire que nous sommes les gaspilleurs de nôtre crédibilité. Dommage car nous payons maintenant les pots cassés .Avec nos masquée, nos barbes, nos borqua, nos revendications, Si nous les responsables de notre crédibilité ' est normale surtout les algeriens nous avons des étiquettes de tueurs de bébés
Hélas.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Idir yahiaoui482 05/07/2011 00:38:53
Salut Zenati
J'ai bien aime ton commentaire. Oui tu as frappé en plein dans le mille. Tu as bien exposé le problème de ces gens désespérés un peu partout en Afrique et surtout chez nous. Trop d'Algériens qui ont abandonné la tradition de leurs ancêtres. Les hommes déguisés avec toutes sortes de costumes de tradition étrangère, (Arabie Seoudite, Pakistan, Afganistan et autres... ) la pousse de la barbe, le hijab sur la tête et les femmes avec des robes, des jupes et pantalons serrées pour bien dessiner la forme des fesses, la Burqua, tous ces attirails inutiles pour quoi?

Entrer au paradis avant des gens comme moi, pas de barbe, pantalon, chemise et veste régulière ? Ma mère n a jamais mis la burqua, mon père pantalon long et veste normal mais n'a jamais menti, voler. tricher, jalouser, hypocriser, moucharder. Mes parents ont très bien élevé leurs enfants dans l'honnêteté... Ils ont toujours aide les autres monétairement ou autre.... L'islam algerien a l'époque coloniale c'était la prière, le coeur qui parle, la tolérance, les belles paroles envers son prochain, et l'aide au prochain...avec ça je suis convaincu qu'ils sont au paradis...

Malheureusement la violence perpétrée sur des innocents par des extrémistes a produit une publicité très négative. Les musulmans a travers la planète sont devenus d'indésirables et détester dans tous les pays que j ai visite et je voyage beaucoup. Le malheur est également depuis que l Espagne nous mis a la porte en 1492... nous n'avons contribue en rien pour l'humanité... aucun vaccin, médicament, chirurgie, électronique, mécanique, chimie ou autre découverte de notre part. Nous n avons rien produit pour l'humanité pour compenser et équilibrer la réputation que nous nous sommes faite...Comment voulez vous qu'on accepte au travail chez les Occidentaux un individu qui va salir les toilettes, mouiller le plancher pour ses ablutions et prier au milieu du couloir où les collègues de travail sont obligés de se déplacer d'un bureau à un autre.
Des individus qui bloquent des rues pour prier et empêcher le trafic des véhicules automobiles, bus etc..? Oui il faut faire notre mea culpa sur notre attitude à l'étranger et comprendre pourquoi toutes les portes se ferment sur le Harragas et les immigrants illégaux soit en Europe et en Amerique du nord. Le gouvernement du Québec a décidé de réduire de 50% l'immigration des maghrébins...mêmes diplômés...
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
omar ouali 25/02/2014 00:50:08
à la longue....il ne restera de l'islam que le nom et du coran une photo....Dis : «Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé; et je ne suis qu'un avertisseur clair». (Sourate 46 ; verset 9) ......Il le dit lui-même il ne sait pas ce que l'on fera de lui ni de nous......en algérie c'est comme cela personne ne sait ou l'on va-------au paradis inchaa-allah
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
ait-nekini 11/04/2010 16:21:32
Quelle discrimination meme dans les articles... Vous semblez ignorer une autre classe de haragas... La classe hupe'e.

J'ai rencontre' ici aux USA, un haragga, different des autres... Lui aussi a pris un vehicule fortune, la vraie fortune... Un Boing, une bourse d'etude dans les starbucks, etc. Lui aussi sa haragas emane de la hogra... son pere voulait en faire un Capitaine, alors qu'il voulait etre directeur general...

Il a fait son service national a l'ambassade, et son salaire etait presque egal a celui de l'ambassadeur...

C'est la haragas a travers les papiers... Maintenant, c'est une "day trader" - La bourse, des petro-dollars qui ne peuvent rentrer en algerie...

Il songe creer un parti politique d'opposition !
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
zahia 02/03/2010 21:36:49
voila je suis une fille algerienne
j`avais quite le pays en 2002 vers
l`espagne et la verite c`est je ne le regrette pas.je suis bien avec des papiers, travail, un peu d`argent, mariee et avec beacoup de respect. les femmes arabes doivent penser a prendre le large surtout pour le respect car un homme europeen ou d`une autre race vaut un million de fois q`un homme arabe et surtout algerien qui voit la femme comme une ordure.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
abdhelkadher 30/12/2009 15:53:53
comment retenir les algériens en Algérie?ou sont nos stratèges?eux aussi ont quitte l'Algérie ont fui parce qu'ils n'ont plus leur place dans nos administrations....shut il ne faut pas dire la vérité...ne faudrait il pas revenir a la grande parole de notre ex président défuntest ce que nos responsables méritent tous ces hauts postes de travail sans retraite jusqu'à la mort svp donnez du travail a nos jeunes ....et personne ne s'amusera a partir ailleurs...
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
soumia 31/05/2009 23:51:38
bonsoir
je suis a la recherche également de mon cousin partit le 29/10/2005 a bord d un zodiac en destination d'espagne
mais nous sommes a ce jour sans nouvelles
j'ai fait un dossier a la croix rouge pour les recherches mais j'aimerais savoir si vous pouvez m'aider a retrouver sa trace merci pour vos conseils et votre aide
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
eddine 04/02/2009 08:46:59
le probléme des harragas comme vous dites n'est autre que la hogra en plus bien sur du chomage de la corruption la malvie ; vous n'imaginez pas un jeune entre 35 et 40 ans qui n'a jamais vue une fiche de paie qui n'a pas de logement qui n'a jamais pensé a se marier parceque il ne veux pas avoir un autre poid alors qu'il est lui meme un pour ses parents. En plus en ragardant autour de lui il voit des moins jeunes que lui habitant un chateau et roulant dans une superbe voiture ne manquant de rien comment voulez vous qu'il reste dans son etat normal, alors que leurs parents été dans un temps pas loin dans la meme situation sociale. Alors messieurs svp ne dites pas que c'est un problème qui nous dépasse, si on veux on peut ; a bon entendeur salue
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
jeff 03/10/2008 16:09:00
haraga dites-vous!une socièté gouvernée par des descendants de fraco, qui ont fait détester l'Algérie meme pour le commun des mortels, l'appolitisme est de rigueur, ce qui arrange ces franquistes de ouedjda
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Moh 24/05/2008 17:58:19
c'est aux jeunes qui ne veulent partir de peur de pécher. le phénomène de l'harga n'est pas nouveau c'est comparable à l'exode du prophète de l'islam (psl). je dis ceci parce que le pouvoir algérien qui utilise la religion comme clef à tous ses problemes irrémédiables en se référant à des textes coraniques, veut faire comprendre aux jeunes que ce qu'ils font est prohibé par l'islam, eh bien le meilleur exemple de haraga est celui du prophète (psl) suivez donc son exemple et que dieu soit avec vous.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
moumouh salhi 04/03/2008 15:45:42
Bonjour tout le monde, le gouvernement fidèle à lui même explique toujours les phénomènes par des chiffres et de...la poudre aux yeux.Pourquoi on analyse pas plus profondement ces phénomènes(harragas, kamikazes, ...)qui ont pouratnt plein de points communs.Au lieu de cela, le gouvernement et ses partis dérivés pensent au...3ème mandat.Quelle indignation.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
kheni boudjema 24/02/2008 22:51:12
des insultes, rien que des insultes sur ce forum.ya si moha, que je sache le président actuel a quitté le pouvoir à la mort de Boumediène en 1979.les 26 milliards dont vous parlez se sont évapores sous le règne de chadli.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
moha idurar 08/11/2007 18:30:45
Souvenez-vous, Un Harraga avec 26 milliards a pu attendre pendant 20 ans pour revenir à la présidence.

Pour lui, C'est du tourisme biensur.

Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Ali BEN 29/10/2007 22:17:24
Pourquoi et maintenant, ce phénomène des Harragas se met en relief??? tout simplement, meme les reves des jeunes et des petits vieux ont étè éliminés par ce pouvoir corrompu et corrupteur, ou le pauvre et l'orphelin n'ont pas de place!!!...Voila la vérité toute crue, qui taraude plus d'un; il faut un sursaut populaire pour déraciner cette vermine qui suce le sang du peuple Algérien...
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Friends 27/10/2007 23:34:19
bjr Bob yanis, vous êtes vous posé la question pourquoi les algériens partent vers d'autres cieux....pour les motifs que les maliens et les autres....VIVRE.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
lahcen djed 23/10/2007 20:05:54
Au lieu de construire une mosquée qui est évaluée a 3 milliard de $ et qui va sûrement en coûter le double on pourrait construire un mur le long de la cote algerienne pour retenir ces vilains harraga a l'intérieur du pays!
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
nabil nabil 12/10/2007 18:14:52
on est entrain d'exporter nos probleme a l'europe apres le petrol
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
bob yanis 07/10/2007 13:36:29
un Malien qui se barre de chez lui..je comprends..un Algérien je ne comprends pas..
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Algerienne 06/10/2007 19:17:46
Le gouvernement trouve le phenomene de haraga etrange...n'est ce pas etrange de trouver celà etrange?
Vote Positif Vote Négatif
0
total: 22 | affiché: 1 - 22
Vous devez être connecté pour poster des commentaires