Déclaration de création du Conseil du Redressement national

Photo archives.
Photo archives.

Le conseil de redressement national nous a fait parvenir le communiqué suivant.

En raison de la détérioration de la situation, à tous les niveaux, en Algérie suite au pourrissement du système existant avec ses politiques désastreuses ; l'obligation nationale dicte à toutes les forces vives de l’Algérie d’agir afin de redresser le pays et reprendre le chemin tracé par les martyrs de la révolution de libération nationale pour construire un Etat algérien indépendant et souverain. C’est à ce titre que vient la mise en place du Conseil du redressement national par un groupe de citoyens algériens, civils et militaires, restés fidèles à leur peuple et à leur patrie, afin de contribuer à la mobilisation du peuple algérien avec toutes ses composantes pour maintenir l'harmonie et l'unité nationale et permettre un changement radical du système actuel par les moyens pacifiques et fournir les conditions nécessaires pour :

  1. Construire un Etat démocratique dans le cadre des préceptes musulmans.

  2. L'adoption d'une nouvelle constitution qui incarne l'identité nationale avec toutes ses composantes et répond aux aspirations du peuple algérien.

  3. Mettre en place des institutions constitutionnelles au service du citoyen.

  4. Rétablir l’autorité morale sur les individus et les institutions.

Au moment où le Conseil du redressement national appelle le peuple algérien à réaliser un changement radical du système, il apprécie tous les accomplissements des enfants fidèles de l’Algérie dans divers domaines. Le Conseil du redressement national exhorte tous les citoyens sincères à coopérer pour la construction de l'avenir de l'Algérie. Le Conseil du redressement national estime que sortir l'Algérie de sa crise et la rebâtir ne pourront être atteints que grâce aux efforts de tous.

Brisons la barrière de la peur et les justificatifs du terrorisme pour relever le défi afin d'assurer une vie décente aux jeunes générations.

Avec la grâce de Dieu.

Président du Conseil du redressement national, Ahmed Chouchane

Alger le 06 février2012, correspondant au 14 Rabi Awal 1432H

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (26) | Réagir ?

avatar
kadri kadri

certains souhaitent un etat sans religion laic ou athée ou tout est permis au nom de la liberté

avec des droits aux minorités y compris le mariage homosexuel

non merci je prefere vivre écrasé sous les bottes des militaires que de voir une crapule de votre espece arriver au pouvoir. Si les militaires n'ont jamais quitté le pouvoir c est peut etre qu ils sont meilleurs que l alternative que certains pronent

votre projet de societé n est pas fait pour l Algerie. Y a encore du NIF ici et jamais vous n arriverez a amener un peuple musulman a accepter ce qui est contraire a ses origines et a sa moralité

et a ceux qui critiquent et insultent l islam : jamais des fleurs ne sortira d une bouche d egout

seul des excrements y pullulent

avatar
kadri kadri

chacun est libre de ses opinions

moi je crache a la figure de ceux qui insultent ma religion

les athées teleguidée sde l'etranger restez en france bouffez vos RMI et attendez que marine soit au pouvoir

que vous soyez athée anti-islam mangeur de porc et buveur de vin ne change pas

un harki doit etre traité comme un harki

pas de respect a ceux qui insultent leurs origines

visualisation: 2 / 23