Messahel: "Les migrants clandestins constituent une menace pour la sécurité nationale"

Messahel: "Les migrants clandestins constituent une menace pour la sécurité nationale"

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a affirmé lundi à Alger que le gouvernement était en phase de "prendre des mesures urgentes" pour faire face au flux important de migrants clandestins, derrière lequel se cache des "réseaux organisés", précisant que le phénomène constitue désormais "une menace pour la sécurité nationale".

L'Algérie officielle vole donc au secours du président du RND Ahmed Ouyahia qui avait tenus des propos jugés racistes, par plusieurs ONG et partis politiques, à l'encontre des migrants sub-sahariens.

En effet, et en marge d'un atelier international sur "le rôle de la réconciliation nationale dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme", M. Messahel a déclaré à la presse que l'Algérie "suit de près le phénomène de l'immigration clandestine des Africains pour qui l'Algérie est devenue une destination", affirmant que le gouvernement était "en phase de prendre des mesures urgentes pour faire face à ce flux important de migrants clandestins derrière lequel se cache des réseaux organisés" et constituant désormais "une menace pour la sécurité nationale".

Cette menace, selon Messahel, "émane d'une mafia organisée comprenant des Algériens qui encadre les opérations de migration clandestine vers l'Algérie après la fermeture de l'accès libyen du fait de la présence des forces étrangères et de représentants de l`Organisation internationale pour les migrations (OIM)", a-t-il précisé.

Il a ajouté que les réseaux de trafic humain sont en relation directe avec certains groupes terroristes et le crime organisé et que face à cette situation "il est de notre devoir en tant que gouvernement et Algériens de défendre la souveraineté et la sécurité de notre pays, et c'est aussi un droit", rappelant, à ce propos, les mesures prises à cet effet par certains pays européens.

Réagissant aux déclarations de certaines ONG algériennes et étrangères et quelques partis politiques, qui avaient séverement critiqué le gouvernement algérien, M. Messahel a affirmé que "l'Algérie n'a pas à recevoir de leçon d'aucun individu, organisation ou parti politique, et ses enfants ont le devoir de la défendre", ajoutant que le gouvernement demeurait "vigilant".

"Les Algériens sont connus pour leur accueil chaleureux et leur esprit de fraternité mais ils sont cependant jaloux de la souveraineté et de la sécurité nationales", a-t-il dit.

Rappelant que l'Algérie a "des lois qui interdisent l'immigration clandestine sur son territoire", le ministre a précisé que des conventions existent avec les pays d'origine comme le Niger et le Mali à la faveur desquelles sont périodiquement organisées des opérations de rapatriement.

Des négociations sont en cours avec d'autres pays pour le rapatriement de leurs ressortissants dans le cadre des conventions internationales connues, a-t-il ajouté.

Concernant les risques de l'immigration clandestine et ses liens avec le terrorisme, M. Messahel a tenu a préciser que "5.000 Africains" figurent parmi les combattants étrangers au sein des organisations terroristes, ajoutant que ce chiffre est "énorme".

La rédaction avec APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

C'est tout à fait mon sentiment Vérité Amer ! J'ai écrit dans ce sens mes craintes d'une Algérie déstabilisée. Ceux qui jouent les effarouchés devraient s'efforcer d'approfondir la question avec toutes les menaces qui se profilent chez nous, la crise économique et à nos frontières ces tentatives d'infiltrations armées. L'Algérie n'a pas besoin d'une nouvelle guerre chez elle.

Elle a besoin d'hommes forts et sincères pour la sortir de sa situation. Messieurs Ouyahia et Messahel ont certainement des éléments d'appréciation beaucoup plus que le commun des mortels

avatar
uchan lakhla

Le paradoxe avec l'Algérie officielle est le fait que quand les "réfugiés" nous viennent de la pseudo république arabe sahraoui que le régime a fabriqué de toute pièce, tout le monde plonge dans un état émotionnel quasi hespérique, tout le monde parle de frères, les caméras les ministres, les sacs de riz, des équipes de pseudo médecins, quand il s'agit de palestiniens tout le monde parle de frère et d'oppression sioniste, toutefois quand il s'agit de maliens et d'autres populations des environs pourtant musulmanes, alors on parle de réfugiés apportant les maladies et le désordre, les fléaux sociaux et j'en passe et des meilleures, une lecture idéologique permet de classer les réfugiés en deux catégories, les bons servant les desseins et la propagande du régime et les mauvais cela qui mettent en échec ses plans, c'est pareil pour les ONG, quand celles ci travaillent pour les palestiniens et les sahraoui alors, celles la sont venues en ami, quand celles la s'activent dans des endroits que le régime algérien souhaite garder pour lui même, alors il s'agit d'instruments au service de l'impérialisme, des lectures a double sens, des lectures complètement à côté, la vérité est que le régime algérien possède plusieurs groupes terroristes s'activant au sud du pays pour la déstabilisation de certains pays, pour la contre bande de tout genre au profil des barons du régime, le trafique de drogue avec le Maroc est un exemple affligeant de la complicité du régime algérien dans les affaires troubles, l'affaire de Ain Amenas montrant l'implication du régime dans le terrorisme, on a pas besoin du concours d'autrui pour nous déstabilisé, nous avons suffisamment produit de terroristes et d'hors la loi en Algérie, mais bon, nous sommes les meilleurs les autres sont mauvais, nous sommes propres les autres sales, nous sommes éduqués les autres sont sauvages, nous sommes cultivés les autres sont ignorants, combien d'algériens accueillis au Maroc et la Tunisie pendant la guerre, combien d'algériens reçu en Syrie, combien d'algériens reçu ailleurs, combien de peuple ayant mis la main à la poche pour financer l'effort de guerre ? C'est juste pathétique !

visualisation: 2 / 7