Le comité de soutien au Mouvement Rifain appelle à un rassemblement à Paris

Le comité de soutien au Mouvement Rifain appelle à un rassemblement à Paris

Le Comité de Soutien au Mouvement rifain Ile-de-France et Lille compte organiser aujourd'hui dimanche à 15h un rassemblement sur la place de la République à Paris afin de condamner et dénoncer la répression acharnée contre le mouvement rifain et toutes les arrestations arbitraires et illégales des militants par les autorités marocaines.

Suite à la répression systématique de l’appareil policier marocain à Al Hoceima et dans le reste du Rif contre les militants et le mouvement citoyen pacifiste rifain pour leurs revendications justes et légitimes, plus spécialement aujourd’hui vendredi 26 mai 2017, à Al Hoceima et dans les localités alentours.

Après avoir échoué dans une série de tentatives de casse et de sabotage de la dynamique protestataire, les fidèles rifains sur l’ensemble du territoire du Rf ont eu droit à un prêche sérieusement grave et haineux ayant pour thème ce que le clergé musulman appelle la "fitna" c’est-à-dire la sédition, le trouble à l’ordre public, la zizanie etc.. L’imam a littéralement appelé les fidèles présents à la prière à mettre un terme à ce mouvement de protestation… Voyant le prêche hors de propos et inopportun dans un lieu de culte, et ayant reçu ce discours comme une tentative vaine pour diviser la société rifaine et inciter à la haine, les fidèles ont été profondément indignés par cette instrumentalisation de la religion à des fins politiques, et ils l’ont fait savoir. Ils se sont révolté, protesté contre ces propos inacceptables de l’imam y compris à la sortie de la mosquée, où il y a eu des regroupements de citoyens indignés. Par ailleurs, les jeunes ont été surpris par l’afflux de l’appareil répressif marocain dans toutes ses déclinaisons, policiers anti-émeute, soldats…etc cherchant inlassablement l’affrontement par tous les moyens. Pareillement, d’autres localités alentours ont eu la même situation, notamment un état de siège, empêchant ainsi leurs habitants de rejoindre un rassemblement improvisé à Al Hoceima.

Bilan : Tentative d’interpellation de Nasser Zefzafi, militant et l’un des meneurs du mouvement, irruption dans son domicile, perquisition sauvages, saccage, en toute illégalité. Arrestation à l’intérieur du domicile de Mohamed Jelloul, un ancien prisonnier politique fraîchement libéré et meneur du mouvement sans parler d’autres militants.

  • Nous, dans le Comité de Soutien au Mouvement rifain Ile-de-France et Lille, exprimons nos vives inquiétudes quant à la répression qui vise les militants du mouvement citoyen rifain, et tenons à condamner avec la plus grande fermeté l’attitude autoritaire et la répression sauvage et irresponsable du pouvoir marocain qui n’hésite point à s’en prendre à la population civile.

    Nous tenons à réaffirmer notre soutien indéfectible au mouvement rifain, ses militants et sa plateforme revendicative

  • Nous dénonçons fortement les prêches antimouvement populaire dans les mosquées

    Nous réaffirmons notre détermination à poursuivre et à soutenir le mouvement

  • Nous faisons porter la responsabilité au chef d’Etat marocain pour toutes les conséquences que la situation actuelle induira à l’avenir.

  • Appelons les organismes internationaux de défense des droits humains à faire pression sur les autorités marocaines afin qu’elles cessent ses harcèlements contre le mouvement rifain et l’ouverture d’une enquête indépendante afin de déterminer toutes les responsabilités dans la situation actuelle et cesser ce qui se trame contre le peuple rifain.

  • Nous informons l’opinion publique nationale et internationale que nos comités sont prêts à intensifier la portée politique de leur soutien à la cause rifaine sur la scène internationale.

A Paris, le 26 mai 2017

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?