Des milliers d'indépendantistes kabyles du MAK marchent à Tizi-Ouzou et Bgayet

Des milliers de partisans du MAK ont battu le pavé et réclamé l'autodétermination de la Kabylie. Photo Siwel.
Des milliers de partisans du MAK ont battu le pavé et réclamé l'autodétermination de la Kabylie. Photo Siwel.

A l'occasion du 20 Avril, c'est une véritable démonstration de force que vient de réaliser le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie-Anavad à la ville des Genêts et dans l'ancienne capitale des Hammadites.

Comme toujours, la marche du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie a débuté devant l’université Mouloud Mammeri pour rejoindre l’esplanade de l’ancienne mairie de Tizi Ouzou. Le MAK-Anavad n'a pas dérogé à ses fondamentaux.

Ses partisans étaient venus en milliers à Tizi-Ouzou et Bgayet avec les drapeaux et pancartes réclamant l'autodétermination de la Kabylie. La crise qu'il a connu il y a quelques mois ne semble pas avoir émoussé l'enthousiasme et l'adhésion à ses mots d'ordre d'autodétermination de la Kabylie.

Par ailleurs, nous avons appris que l'enfant terrible de la chanson kabyle, Oulahlou, a été arrêté hier soir, après un concert qui a réuni des milliers de jeunes à Hasnaoua. Il a été retenu avec quelques-uns de ses camarades pour un interrogatoire au commissariat de Tizi-Ouzou avant que tout le monde soit finalement relâché.

A Bouira, les marcheurs du MAK-Anavad ont été réprimés, alors que celle du RCD elle a eu sans incident dans cette même ville.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?