Mosquées et zaouïas appellent au vote, sur ordre du ministre des Affaires religieuses !

Mosquées et zaouïas appellent au vote, sur ordre du ministre des Affaires religieuses !

Le gouvernement sent-il, le vent d’une abstention record souffler sur les prochaines législatives, après que bon nombre d’Algériens, via les réseaux sociaux, font campagne pour le boycott ?

C’est ce qu’on peut croire si l’on se fie aux dernières déclarations du ministre des affaires religieuses et du Waqf, Mohamed Aissa, qui a appelé sur sa page facebook, les imams à faire campagne auprès des fidèles pour les inciter à aller voter au prochain scrutin.

Mohamed Aïssa, a insisté auprès des employés de sa tutelle, pour drainer les foules le jour "J", en les sensibilisants sur la nécessité d’aller voter", afin, argue-t-il, de barrer la route aux abstentionnistes et aux ennemis de la nation!". Le ministre a également rappelé que le pays " a fait énormément d’effort pour améliorer ses lois, faire des réformes profondes et se doter d’une nouvelle constitution démocratique", soulignait-il.

Des imams et des cheikhs de zaouïas appellent au vote !

Aussi tôt lancé, l’appel du ministre a été suivi par un communiqué appelant au vote, rédigé par des imams et cheikhs de zaouïas, transmis à plusieurs rédactions arabophones, dont Echourouk. Les signataires ont appelé le peuple algérien à aller "accomplir le devoir national" le 4 mai prochain, afin de "choisir leurs représentants "

Ils ont par ailleurs, appelé les formations politiques, les associations et les personnalités nationales " à mettre l’intérêt de la nation avant les intérêts étroits et personnels", pouvait-on lire dans le communiqué signé entre autres, par Abdelkader Nour et Cheikh Lahcen appartenant à la zaouïa El Kadirya, le Cheikh de la zaouïa thaâlibya et le Cheikh Abderrahmane de la zaouïa de Lahcen. Le message comprenait également une mise en garde adressé à l’égard de " ceux qui veulent nuire à l’unité du pays, et freiner son développement". Ils ont également mis l'accent sur "les dangers qui guettent le pays dans un contexte régional et international instables", conclut le communiqué des imams et des cheikhs de zaouïas.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (10) | Réagir ?

avatar
faroudja Oumerry

voter apres ce que nous avons subi et continuons de subir s appelle de la lachete, et cela reconforte le regard meprisant du regime sur les populations.

voter, c'est confirmer qu'on merite notre souffrance

avatar
Mourad BENKALFATE

Non ya Si AISSA vous faites une grosse erreur sur ce point. Les abstentionnistes ne sont pas les ennemis de la nation. Les traitres à la nation sont les corrupteurs, les corrompus et les truands qui ont pillé le pays et trahi la mémoire des Chouhadas. Alors de grâce vous qui êtes quand même un bon ministre, évitez ce discours.

visualisation: 2 / 9