Le Maroc ne "reconnaîtra jamais" la RASD, fanfaronne le ministre des AE

Nasser Bourita s'en prend violemment à la RASD et ironise sur l'Algérie.
Nasser Bourita s'en prend violemment à la RASD et ironise sur l'Algérie.

Le Maroc, qui vient de faire son retour à l'Union africaine (UA), ne "reconnaîtra jamais" la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a déclaré à la presse le ministre marocain délégué aux Affaires étrangères.

A peine une semaine après sa réintégration au sein de l'UA, le Maroc, par la voix de son ministre des AE, a mené sa première charge contre le Sahara occidental. "Non seulement le Maroc ne reconnaît pas - et ne reconnaîtra jamais - cette entité fantoche mais il redoublera d'efforts pour que la petite minorité de pays, notamment africains, qui la reconnaissent encore, fassent évoluer leur position dans le sens de la légalité internationale et des réalités géopolitiques", a affirmé Nasser Bourita dans un entretien dimanche avec le site d'info en ligne Le Desk.

Le retour du Maroc au sein de l'UA "ne changera rien dans nos positions immuables concernant la marocanité du Sahara" occidental, a souligné M. Bourita, cheville ouvrière de la diplomatie marocaine. Le Maroc a réintégré l'UA lundi à Addis Abeba où 39 chefs d'Etat africains sur 54 se sont prononcés en faveur de ce retour.

Le royaume avait quitté l'organisation en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique, proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental, un territoire que Rabat contrôle dans sa grande majorité et considère comme sien.

Le sommet d'Addis Abeba a donné lieu à une intense bataille diplomatique, les principaux soutiens du Polisario -Algérie et Afrique du Sud en tête- ayant tenté de s'opposer à la réintégration du Maroc. Ces pays "ont tout fait pendant des mois pour contrer notre retour, et ce jusqu'à la dernière minute", a commenté à l'AFP une source diplomatique haut placée. "Le sommet d'Addis a été pour eux un camouflet, ils rament aujourd'hui pour présenter cet échec comme un succès", a ironisé cette source.

Le Polisario et ses alliés affirment que le retour du Maroc au sein de l'UA vaut une reconnaissance des frontières de la RASD. "Il s'agit d'un non sens du point de vue du droit international et de la pratique des Etats", a rétorqué M. Bourita selon lequel la reconnaissance d'un pays "est un acte libre, éminemment souverain" de la part d'un Etat.

"Le fait pour un Etat de siéger dans une enceinte internationale en présence d'une entité non reconnue, ne peut impliquer une reconnaissance par lui de cette entité", explique-t-il. "Ainsi, la majeure partie des pays arabes", ou encore l'Iran, qui siègent à l'ONU en présence d'Israël "ne reconnaissent pas" l'Etat hébreu. "Est-ce que l'Algérie reconnaît Israël du seul fait qu'elle siège à l'ONU à ses côtés?", souligne Nasser Bourita.

Le ministre des Affaires étrangères annonce la couleur. "Cette situation anormale est aujourd'hui dévoilée, le retour du Maroc est un défi direct à la présence du Polisario au sein de l'UA", selon cette source. "Le Maroc continuera de se mobiliser pour délégitimer la RASD. Il le fera dans le cadre bilatéral, comme il l'a fait jusqu'à présent", a ajouté cette même source, sans autre précision. Voilà les hostilités promettent d'être particulièrement violentes dans les strucures même de l'Union africaine.

Avec AFP

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
zenagui BERRAHO

Pauvre com, il sait pertinement que la Sahara Occidental est un territoire autonome décolonisé à la hate par les Espagnol qui avec un marché secret voulait le ceder au Maroc. Le Sahara Occidental depuis son occupation par les Espagnols aucun mouvement marocain ou autre n'a revendiqué ou dénoncé l'occupation d'ailleurs comme Ceuta et Mellilia dans le coeur du Maroc, mais ce dernier évite de trainer les espagnols dans les coulisses de l'"ONU pour la réintégration de ces enclaves.

avatar
rabah Benali

Bonjour,

La déclaration de ce ministre; "jamais reconnaitre cette organisation fantoche RASD made in DZ", est compréhensible sur toute la ligne. Il défend, à juste titre et avec bravour, la "Khobza" de son peuple. Dans cette "H'kaya" appellée "sahara occidental", les marocains du Maroc ont doublé la superficie de leur royaume et se sont élevés premier poducteur mondiale de phosphates et de sardines. Leur cousins marocains d'Algérie eux, ils paeint depuis plus de 40 ans la lourde facture. Des centaines de milliers (à présent devenus certainement des millions) de bouches affammées à nourrir, à soigner, à loger, à habiller et à surtout à armer ne cessent de se démultiplier. Bientôt ils demanderont une patrie fi "bilade" Amirouche. Pour les marocains du Maroc, il ne pouvait y a voir meilleurs deal. Bravo les marocains/marocains. Amiroooouuuuche !!! vient voir ce que "Thamourtikh" est devenue!!! ("Thamourtikh" = "ton pays" pour ceux qui ne parlent pas la langue de leurs ancêtres). Rabah Benali