Encore un étudiant algérien génie en informatique qui meurt à Paris

Encore un étudiant qui rentre en Algérie dans un cercueil.
Encore un étudiant qui rentre en Algérie dans un cercueil.

Il est décrit par l’ensemble de ses amis et de ses connaissances comme étant un génie en informatique et comme un garçon calme, discret, posé et jovial. Il était très heureux d’avoir intégré une université parisienne dans laquelle il était académiquement épanoui et où il commence à entrevoir la possibilité d’exploiter à plein ses capacités intellectuelles. Il commençait à amorcer, en pratique, et avec les moyens scientifiques et techniques mis à sa disposition, les projets informatiques dont il rêvait. Il était extrêmement satisfait de la qualité des enseignements dispensés et du corps professoral.

Pour des raisons qui demeurent encore à l’heure actuelle inconnues et mystérieuses, ce jeune homme que l’on prénommera Hilal, originaire de Bouira, a été retrouvé inconscient et inanimé au petit matin du 17 janvier au pied d’un immeuble dans le département du 77 en Ile-de-France.

Agé d’une vingtaine d’années, ce jeune étudiant en informatique a succombé à ses blessures après avoir plongé dans le coma dans un établissement hospitalier de la banlieue sud de Paris.

Hilal est arrivé sur le territoire français en novembre 2016 afin d’y poursuivre des études en sécurité et réseaux informatiques à l’université de Paris-6. Au dire de ses amis interrogés poursuivant le même Master que lui, ses professeurs ont été impressionnés par sa capacité d’adaptation et d’absorption du travail malgré son arrivée tardive en France en novembre 2016. En effet, Hilal devait arriver à Paris fin août. Il a été bloqué en Algérie à cause d’un problème rencontré dans le refus des autorités compétentes de lui délivrer sa carte militaire en Algérie. Après un parcours du combattant , le fameux sésame lui a finalement été octroyé.

Nombreux sont les étudiants à rencontrer ces tracasseries administratives, ce qui retarde d’autant plus leur arrivée en France et n'est pas sans conséquence sur leur installation et leur cursus d'études.

Hospitalisé une première fois pour un malaise et gardé une nuit en observation deux jours avant ce dramatique incident par l’hôpital de Montreuil (région parisienne département 93), après avoir été examiné par l’équipe médico-psychologique, il a été sommé de regagner son domicile.

Une enquête policière a été ouverte afin de déterminer les causes de ce tragique accident. Il semblerait qu’une plainte sous X sera déposée entre les mains du Procureur de la république dans les prochains jours.

Il y va également de la responsabilité et du devoir des autorités consulaires algériennes de se préoccuper de la situation sociale et administrative de nos étudiants. Un rapport très alarmant a déjà été produit et rendu public au mois d’avril dernier par l’association franco-algérienne ADRA, l’Association des Algériens des Deux Rives et leurs Amis (association-addra.com) relativement à La situation difficile des étudiants Algériens en France.

L'association Addra a attiré l'attention des autorités sur la dramatique situation d'étudiants algériens en France.

Ces étudiants sont nés en Algérie. Ils y ont vécu jusqu’à l’âge de leur majorité pour ensuite quitter leur pays qui n’a pas su les retenir ni leur offrir - ne serait-ce qu’une lueur d’espoir – d’abriter leurs rêves.

Ils et elles viennent en France avec le doux rêve qu’ils caressent de devenir des cadres supérieurs, d’éminents experts et chercheurs ! Hélas, la réalité est toute autre pour un certain nombre d'entre eux.

Sans aucune structure d'accompagnement ni d'accueil, nos valeureux étudiants sont confrontés à de nombreuses et incommensurables difficultés. Après coup, ils découvrent que la France n’a rien à voir avec l’eldorado tant espéré tel qui leur a été narré par leur famille et amis en France.

Souvent, livrés à eux-mêmes, précarisés, ils doivent faire face aux lourdeurs administratives et à des lois inadaptées qui les asphyxient… Ils finissent malheureusement par sombrer dans la solitude, la dépression et la déchéance !

En l’espèce, il y va de la responsabilité et du devoir des autorités consulaires et du ministère des Affaires étrangères, qui sont manifestement au courant et au fait de ces épineux et lancinants problèmes, de prendre en charge de manière pragmatique et efficace les problèmes de leurs nationaux ici en France. Il est également du devoir des ressortissants algériens établis en France de faire du lobbying sur les députés algériens qu’ils ont élus afin que leurs préoccupations soient prises en compte et que des réponses concrètes soient apportées aux préoccupations de ces étudiants.

Il est impératif que les autorités algériennes procèdent à l’insertion d’un nouvel avenant à l’accord bilatéral franco-algérien du 27 décembre 1968 afin de renforcer la protection des droits des étudiants algériens concernant leurs conditions d’entrée, de séjour, de travail et de circulation en France.

L’association évoque également le problème du rapatriement des dépouilles mortelles d’Algériens décédés à l’étranger, dénonçant la "passivité" et le "laxisme" des autorités algériennes sur la prise en charge de cette question : elle demande solennellement au gouvernement algérien de "dégager rapidement des fonds pour le rapatriement des dépouilles mortelles en application de la loi de finances 2015".

C. P.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (11) | Réagir ?

avatar
chilmoune

Non Monsieur caton tu veux te racheter c'est trop tard la balle est sortie du canon et elle ne revient plus. Tu as ete indigne envers cette etudiants decede ALLHA IRAHMOU en le matraitant d'avoir choisi l'exil force pour continuer ses etues. Pour moi tu es et tu restera un traitre et grand chiate tu n'a pas de personnalite parce que le minimum dans cette vie c'est de respecter un mort quelquesoit sa race et sa religion. Tu es meme complexe quand je te tutoie ca se voit que tu es encore minable parce que ce n'est pas TU ou bien VOUS qui font les hommes respectable. Si tu veux qu'on te respecte dans la vie il faut etre modeste et juste c'est tout.

Tu envoies de 'l'argent a ton fils qui etudie à l'etranger ! dis moi tu fais le change au square d'Alger avec 18 millions contre mille euros ca se voit que tu fais partie de la nomenclatura et tu es un voleurs de l'argent du peuple algerien comme tous les corrompus de l'algerie. il te faut un semi remorque pour que ton fils termine ses etudes à l'etranger et il faut qu'il revient en algerie pour le placer quelque part dans une entreprise publice de FAKHAMATOU parce qu'a l'etranger il ne peut gagner sa place par le passe droit car ici il n'y a que la competence qui marche. S'il y avait des lois juste dans les universites algeriennes ton fils ne posera jamais ses pieds à l'universite etrangere parce la priorite sera donnee aux etudiants intelligents et majors de promo pour continuer leurs etude à l'etranger. Mais helas ces etudiant ouled familia issus des quartiers populaires sont neutralises par tes amis FLN RND places dans le staff du ministere de l'enseignement superieur qui s'accappare le budget des bourses pour le detourner pour leur propres enfants. Toi aussi tu as fait des etudes à l'etranger c'est etonnant ! tel pere tel fils ! Et tu a des regrets que ton pays (qui ?) n'a pas su t'utiliser ? mais qu'est ce que tu sais faire d'util pour l'ALGERIE TOi a part voler les bourses des etudiants ?

Tu dis que tu ne connais pas le nationalisme mais tu as du NIF ? si tu as du nif

ne te mele de la vie de ton fils que tu veux ramener de force continuer sa vie a cote de toi il est majeur et docteur en plus alors pourquoi tu t'ingeres dans sa vie privee tu ne sais pas qu'il peut etre plus utiles s'il reste à l'etranger pour l'algerie et toi ? Je crois que tu es atteint de la maladie d'alhzeimeir ?

Nous somme en 2017 le monde est un village il n'y a plus de frontiere tu peux travaille a distance d'un continent a l'autre et tu peux voir tes enfants avec skype comme s'ils sont à cote de toi alors pourqoui tu cherches a ramener ton fils chez toi ? A moins que tu veux le marier à une fille du bled ? allah ghaleb ton cerveau n'est pas rentre dans les nouvelles technologies ?... THANMIRTH ?

-3
avatar
Caton L'ancien

Avec des étudiants à l'étranger comme vous et avec les personnels des missions, l'Algérie est très bien représentée; c'est pour ça que l'on ne nous supporte plus nulle part; en rajoutant avec vous les gens comme cheb Khaled et celui de l'Anavad la boucle est bouclée !

avatar
moh arwal

L'anavad te restera dans la gorge pour le restant de ta vie !

-1
avatar
chilmoune

je ne suis pas etudiant je suis un ingenieur universitaire retraite qui garde les moutons actuellement dans la campagne avec un grand plaisir. Jai des principes et je suis fier parce que j'ai vecu avc la sueur de mon travail ET surtout je ne suis pas complexe comme toi. Et maintenant c'est tres clair tu es un complexe surtout envers la vraie identite algerienne. Tu saute du coq a l'ane ! pourquoi tu te mele DE l'ANAVAD ! Ce n'est pas notre sujet non ! chaque chose a sa place monsieur il ne faut pas melanger les carottes et les navets. De toute facon tu es loin de la personnalite de FERHAT parceque tu ne respecte ni les morts ni les vivants ! .......................... THANMIRTH

-1
avatar
Caton L'ancien

J'ai compris, j'ai affaire au clan des berbéristes berbéreux, à la double, peut-être la triple nationalité se prétendant patriotes et nationalistes plus que nos valeureux chouhadas mais en vérité de vrais traîtres à l'Algérie !

Fini les commentaires, je ne suis d'aucun clan.

avatar
chilmoune

Maintenant tu as montre ta faiblesse en se rabaissant à un niveau de langage de rue indigne tu ne peux meme tenir un debat loyal et pourtant toi et ton fils vous aavez etudies en europe et vous etes hautement diplomes ! quel honte ! Vous osesz insultez le clan des berberes qui n'existent que dans votre imagination parce que vous oubliez que toutes les habitants de l'afrique du nord sont des berberes ou AMAZIGH C KIF KIF (MAURITANIE-POLISATION-MAROC-ALGERIE-TUNIS-LYBIE) et les chouhadas qui ont liberes ce pays aussi sont tous berberes.

Alors maintenant si votre nationalite est differente vous pous pouvez allez chez vos ancetres qui se trouvent ailleurs et l'adresse vous la connaissez bien plus que moi ! .... la langue AMAZIGH est officielle dans la constitution et toi tu me parle du clans berberes ca se voit que tu es tres en retard parce que dans vos tetes il n'y a que les constantes a vous qui marchent les autres n'ont pas constantes !!! quel gachis ! ......... Vous portez dans votre sang des genes destructeur et de la haine et pour cela vous ne pouvez jamais faire un etat de droit ou tous les citoyens seront egaux devant la loi... cette culture vous ne pouvez jamais la comprendre et jamais l'atteindre !!!! thanmirth

avatar
Caton L'ancien

Qui vous a parlé de berbères ? Moi, j'ai parlé des berbéristes berbéreux (ceux qui bavent le taghennent) comme vous et l'autre et celui d'en dessous (celui qui braie plus qu'il ne commente).

Des berbères, j'en suis un et un vrai même si je ne cause pas votre charabia.

avatar
moh arwal

Les autorités consulaires dont vous parlez n'arrivent même pas assurer le strict mimimum de service au citoyen qu'est celui de delivrer des documents de voyage dans des conditions normales de la a veiller à la securité ou à l' avenir des etudiants nous sommes loin très loin.

visualisation: 2 / 3