Rapports déclassifiés de la CIA (2): les mystérieuses cartes des frontières algéro-marocaines en 1963 et 1964

Rapports déclassifiés de la CIA (2): les mystérieuses cartes des frontières algéro-marocaines en 1963 et 1964

De nombreux rapports déclassifiés de la CIA et concernant la politique algérienne, révèlent des détails croustillants sur l’histoire récente du pays. C’est ainsi que des rapports ultra-secrets, se retrouvent en lignes et à la disposition des médias, des associations, des politiciens ou même des simples citoyens. Le Matin d'Algérie en a épluché certains et relate pour ses lecteurs les plus pertinents.

En épluchant les rapports déclassifiés de la CIA, nous avons remarqué d’étranges cartes appuyant les commentaires des agents de cette organisation, montrent, pour l'une d’elles, une bonne partie sud-ouest algérien (actuel), appartenir franchement à la partie marocaine, (la frontière est dessinée en ligne pleine) (Carte-a).

Il ne s’agit pas, comme on pourrait le croire, des territoires annexés par le Maroc en 1963 (Colomb-Béchar et Tinjoub) mais bien d’un vaste territoire allant de Beni-Ounif au Nord vers Tindouf dans le Sud. Étrangement, cette ligne épouse l’actuelle route nationale 50 algérienne, liant justement Beni-Ounif à Tindouf.

Une seconde carte, datant cette fois ci d’octobre 1964, exhibe deux lignes frontalières en pointillée cette fois-ci, l’une épousant les frontières dessinées sur la carte de 1963, et l’autres, toujours en pointillés, épousant les frontières actuelles de l’Algérie avec le voisin marocain (carte-b).

Ce qui est mystérieux, c’est la position américaine qui reconnaissait apparemment la souveraineté marocaine sur certains territoires algériens en 1963, et qui semble ne plus savoir se positionner par la suite en 1964, entre les revendications territoriales marocaines et algériennes.

Hebib Khalil

Lire aussi :

- Rapports déclassifiés de la CIA (1): Bouteflika serait la cause du coup d’Etat de juin 1965 (Vidéo)

- Rapports déclassifiés de la CIA (3) : l’Égypte a aidé l’Algérie dans sa guerre contre le Maroc

Les cartes de la CIA

Note importante

Le Matin d'Algérie tient à préciser que malgré leur caractère officiel, les rapports de services secrets américains peuvent être sujets à l’erreur voire destinés à manipuler les opinions publiques qui en prendraient connaissances. Il appartient aux autorités concernées, d’émettre des démentis officiels le cas échéant. Il était nécessaire, pour nous, de le préciser.

Plus d'articles de : Analyse

Commentaires (0) | Réagir ?