Le journaliste Hassan Bouras libéré de prison

Hassan Bouras.
Hassan Bouras.

Le journaliste Hassan Bouras retrouvera aujourd'hui la liberté après un bref passage devant le juge et une condamnation à six mois de prison avec sursis.

Le journaliste activite Hassan Bouras est passé devant le tribunal d'El Bayadh aujourd'hui mardi, indique El Khabar. L'avocat du détenu a souligné qu'il devrait recouvrer sa liberté aujourd'hui mardi. "Nous espérions obtenir l’acquittement mais le fait qu’il (Bouras) soit à nouveau libre est déjà une bonne chose", a indiqué Me Ahmine au quotidien El Watan.

Le même tribunal avait condamné, le 4 octobre 2015, le militant de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme à un an de prison ferme pour "complicité d’outrage à un auxiliaire de justice, à des agents de la force publique et à un corps constitué".

Hassan Bouras a été arrêté le 2 octobre 2015 chez lui à El Bayadh. Les policiers ont pénétré violemment chez lui pour l'arrêter et lui confisquer sa caméra et son téléphone avant de procéder à son arrestation suite à une décision judiciaire. Hassan Bouras est journaliste, militant activiste et membre de Jabhat Rafdh (Front du refus), une coalition de groupes créee en mars 2014 pour protester contre l'extraction du gaz de schiste en Algérie.

Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme ont appelé à sa libération notamment après la mort du journaliste Mohamed Tamalt. Après cette libération, il ne faut pas oublier que d'autres militants comme ceux du Mzab sont toujours en prison et la santé de certains d'entre eux, comme le Dr Fekhar, est des plus inquiétantes.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
deradji nair

L'Etat ne doit pas etre indulgent envers ces cocus non ces cocos car c'est bien les journalistes et les acteurs, chanteurs etc... qui ont basculé Morsli en Egypte et non pas le peuple qui bien au contraire l'avait élu pour etre président.