Des dizaines de militants du MAK arrêtés puis libérés à Tizi-Ouzou et Bejaia (Vidéo)

A TiziOuzou, des milliers de militants et sympathisans MAK ont marché jeudi.
A TiziOuzou, des milliers de militants et sympathisans MAK ont marché jeudi.

D'énormes renforts des forces de sécurité ont été déployés pour empêcher les marches prévus pour aujourd'hui jeudi par le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie.

Formidable déploiement populaire du MAK aujourd'hui en Kabylie. En effet, les barrages dressés par les services de sécurité pour empêcher les manifestants de rejoindre Tizi Ouzou et Bejaia et le mauvais temps n'ont pas découragé les militants du MAK à battre le pavé. Des milliers de jeunes et moins jeunes militants ont réussi à marcher pour célébrer à leur façon Yennayer.

Par ailleurs, nous avons appris que des arrestations massives de centaines de citoyens et de militants ont eu lieu un peu partout en Kabylie. A Bouira, selon Siwel, plus d'un millier de policiers ont donné le choix aux marcheurs entre l'annulation de la marche ou la répression. La plupart ont été arrêtés. De nombreux militants sont encore dans les commissariat.

Les arrestations des militants du MAK durent quelques jours, le temps que la marche se disperse. Aussi, l'essentiel des militants arrêtés ont été libérés en soirée. Il est cependant curieux que les arrestations que subissent les militants de ce mouvement indépendantiste non reconnu ne suscite aucune sympathie, voire le moindre soutien des autres partis, le FFS et le RCD, connus pour leur ancrage régional. Ni encore des organisations de défense des droits de l'homme qui gardent systématiquement le silence.

La rédaction

La marche du Mak à Bejaia

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?