"Les Phares d’Algérie", de Mohamed Balhi et Zinedine Zebar

Cap de L'aiguille Kristel Oran.
Cap de L'aiguille Kristel Oran.

"Les Phares d’Algérie", un beau-livre cosigné par Mohamed Balhi et Zinedine ZebaLe journaliste Mohamed Balhi et le photographe Zinedine Zebar cosignent "Les Phares d’Algérie", un livre d'art consacré à l’histoire de ces systèmes de signalisation maritimes érigés sur toute la côte algérienne.

Paru récemment aux éditions Casbah, ce livre de 287 pages met en relief la beauté de vingt-sept phares, autant de monuments du patrimoine algérien, construits pendant la colonisation française entre la deuxième moitié du XIXe et la première moitié du XXe siècle.

Il éclaire également sur l’importance historique et les particularités géographiques des 1600km qui forment les côtes algériennes depuis l’antiquité jusqu’à la colonisation française, en passant par la Régence ottomane et les différents royaumes fondés dans des villes comme Bejaia et Tlemcen.

Présentés comme un périple qui va de l’extrême est de la côte algérienne, à El Taref, jusqu’à l’ouest (Ghazaouet, Tlemcen) en passant par Alger ou encore Dellys (Boumerdès), les photographies d’une grande beauté de Zinedine Zebar sont accompagnées de textes descriptifs sur l’histoire et les spécificités de chaque phare présenté.

En se basant sur différentes sources (romaines, françaises, espagnoles, arabes, etc.), Mohamed Balhi met aussi en lumière la longue histoire des villes côtières et de la marine en Algérie, tout expliquant le rôle joué par la construction de ces phares dans l’expansion de la colonisation française.

Sous-titré les "Vigies de la côte", le livre est également agrémenté de reproductions de cartes d’époque ainsi que de nombreuses références bibliographiques. Sociologue de formation, Mohamed Balhi a exercé comme journaliste et reporter puis comme directeur de la rédaction à l’hebdomadaire Algérie-Actualités.

Zinedine Zebar, photographe reporter de presse reconnu en Algérie et à l’international, a, lui, publié de nombreux travaux sur le patrimoine algérien.

APS

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?