Le 8 Mai 1945 raconté par Kateb Yacine (vidéo)

Kateb Yacine mort il y a un quart de siècle, toujours présent.
Kateb Yacine mort il y a un quart de siècle, toujours présent.

L'écrivain Kateb Yacine a vécu dans sa chair la terrible répression à Setif survenue au lendemain de la fin de la Seconde guerre mondiale.

L'éternel perturbateur, l'immense poète, dramaturge Kateb Yacine était au coeur des manifestations de mai 1945. Il en est sorti marqué à jamais et nous a laissé un témoignage d'une grande force.

"Le vrai poète, même dans un courant progressiste, doit manifester ses désaccords. S’il ne s’exprime pas pleinement, il étouffe. Telle est sa fonction. Il fait sa révolution à l’intérieur de la révolution politique ; il est, au sein de la perturbation, l’éternel perturbateur. Son drame, c’est d’être mis au service d’une lutte révolutionnaire, lui qui ne peut ni ne doit composer avec les apparences d’un jour. Le poète, c’est la révolution à l’état nu, le mouvement même de la vie dans une incessante explosion", avait-il affirmé. 

Le document que nous proposons n'a rien d'inédit. Il est accessible sur le net. Sa publication s'explique par notre volonté de rappeler cet écrivain et à travers son témoignage les massacres dont sont responsables les soldats français appuyés par des milices coloniales dans l'est algérien en mai 1945.

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

52 ANS APRÈS L'INDÉPENDANCE DE L'ALGÉRIE, NOUS N'AVONS PAS ENCORE DE MÉMORIAL SUR LES VICTIMES ALGÉRIENNES SOUS L'OCCUPATION FRANCAISE, ENTRE AUTRES CELLES DU 8 MAIS 1945 !! Le ministère des anciens moudjahidine ne se sent-il pas concerné par cette question ?

avatar
oziris dzeus

8 mai 1945, Dernier Génocide de la France coloniale contre les algériens. La France est toujours protégée par le clan boutef, pour que jamais elle ne soit jugée pour ses crimes contre l'humanité commis envers les algériens de 1830 à 1962. Et c'est le secret de la longévité de boutef et son clan au pouvoir en Algérie.

Le clan boutef a pour principale mission de protéger la France contre toute poursuite judiciaire devant les tribunaux internationaux pour crimes contre l'humanité, génocides contre les populations algériennes, extermination de race, crimes de guerres. Et c'est pour cela que le clan de boutef ne veut d'un Etat algérien fort, démocratique et de justice. Et c’est pour cela que Le clan de malheur continuera à étouffé les algériens et leurs espérances, et s’il le faut par une autre tragédie nationale avec la complicité des islamistes vassaux du colonialisme au même titre que le clan de malheur.

visualisation: 2 / 3