Bernard Cazeneuve repart sans avoir rencontré Bouteflika !

Bernard Cazeneuve, premier ministre français.
Bernard Cazeneuve, premier ministre français.

Le premier ministre français Bernard Cazeneuve est arrivé mercredi après midi à Alger. Il reprend l'avion en direction de la Tunisie sans avoir été accueilli par le président Bouteflika.

Durant cette journée et demie passée à Alger, Bernard Cazeneuve a rencontré le Premier ministre Abdelmalek Sellal. Mais surtout il devait rencontrer le président Abdelaziz Bouteflika jeudi dans sa résidence médicalisée à Zéralda, selon le programme fourni par son cabinet, révèle l'AFP. Mais la rencontre n'a finalement pas eu lieu alors que le chef de l'Etat est confronté à des ennuis de santé récurrents.

Comme nous l'avions signalé, cette visite, à moins de 18 jours du premier tour de la présidentielle française, avait des allures de tournée d'adieu pour le Premier ministre français. En effet, au moment où en Guyane, la fronde populaire se durcit, le premier ministre français s'envole pour l'Afrique du Nord. Visite incongrue, diront les observateurs.

La dernière fois que Bouteflika a rencontré un Premier ministre français c'était en avril dernier. En effet, Manuel Valls, alors premier ministre, était arrivé en compagnie de dix ministres pour signer un certain nombre d'accord, avait-on affirmé. Il était déjà question comme cette fois encore de la signature d'une vingtaine d’accords de coopération parmi lesquels la finalisation du projet de construction d’une usine automobile PSA à Oran. Pendant cette visite, Bouteflika avait accordé une audience à Manuel Valls qui restera dans les annales de la diplomatie.

En effet, de toutes les personnalités étrangères ayant rencontré le président il est le seul à avoir posté sur tweeter une photo montrant Bouteflika sous ses plus mauvais jours. Ce cliché montrant Bouteflika hagard et la bouche ouverte a particulièrement irrité les autorités. Il est manifeste que cette rencontre a laissé des traces. A preuve, d'autres ministres français n'ont pas été reçus par le président. Et même le candidat Emmanuel Macron, venu avoir l'onction d'Alger pour la présidentielle, a été seulement accueilli par Abdelmalek Sellal.

A Tunis, le Premier ministre français doit rencontrer vendredi le président Beji Caïb Essebsi et son homologue Youssef Chahed. Une rencontre est également prévue à Tunis avec le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, de plus en plus isolé et incapable d'établir une quelconque autorité même à Tripoli.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
gestion

merci bien pour les informations

avatar
gestion

greate article thank you for sharing

visualisation: 2 / 6