L’ambassadeur d’Algérie en France, Amar Bendjemaâ, débarqué

 Amar Bendjemaâ
Amar Bendjemaâ

Contrairement à Missoum Sbih, Amar Bendjemaâ n'aura pas tenu longtemps à la tête de notre représentation diplomatique en France, soit à peine trois ans.

Fin de fonctions pour l’ambassadeur d’Algérie en France, Amar Bendjemaâ, indique plusieurs sources. Le diplomate n'a pas eu le temps de prendre ces marques à Paris, une capitale qui reste sensible pour ses rapports avec Alger. Que reproche donc la présidence à Bendjemaâ ? Y aurait-il un lien direct avec le fiasco du Forum des investissements et des Affaires organisé à Alger par la diplomatie algérienne avec le FCE comme le révèlent certains médias ? Possible, mais aucune explication n'est pour l'heure avancée.

En poste depuis septembre 2013, Amar Bendjemaâ a succédé à Missoun Sbih. Ce dernier a été nommé à Paris le 5 novembre 2005 pour être envoyer à la retraite en juin 2013 à l'âge canonique de 77 ans.

La rédaction

Lire : Le nouvel ambassadeur d’Algérie en France agréé

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Le Matin d'Algérie

Contrairement à Missoum Sbih, Amar Bendjemaâ n'aura pas tenu longtemps à la tête de notre représentation diplomatique en France, soit à peine trois ans.

visualisation: 2 / 4