"Rahmat Rabi" finalement interdit de vente dans les pharmacies !

Le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf avec l'escroc Toufik Zaibet.
Le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf avec l'escroc Toufik Zaibet.

Le remède dit miracle, un temps encensé par le ministre de la Santé est un faux. Son inventeur, un escroc.

Toufik Zaibet, le pseudo-inventeur de Rahmat Rebi ou "RHB", n’est pas diplômé de l’université de Genève ! Le réveil est brutal. A la mesure de la supercherie auquelle se sont laissés prêtées certaines autorités. Après le ministère du commerce qui l'avait interdit la semaine dernière, le département de la Santé vient finalement de lui emboiter le pas. Le communiqué interdisant ce produit un temps présenté comme un médicament puis d'un complément alimentaire est tombé aujourd'hui mardi.

La Direction générale de la pharmacie et des équipements de santé appelle les pharmacies à ne plus commercialiser "RHB". Le directeur général appelle à la fin de la production et la commercialisation de Rahmat Rabi.

Dans cette affaire, le département de la Santé s'est montré au mieux d'une incompétence incoupçonnable et au pire de complicité avec l'escroc Toufik Zaibet. Une partie de la presse arabophone a surfé sur le silence des autorités pour présenter ce "RHB" comme un "médicament miracle", ce qui a produit une certaine effervescence des diabétiques en Algérie. Les pharmacies ont été prises d'assaut par ces derniers dans une indifférence coupable des autorités chargées de contrôler les médicaments produits en Algérie.

Après cette affaire, que reste-t-il de la crédibilité des instances chargées de contrôler le processus de production des médicaments en Algérie ? Il y a une évidence, le ministre de la Santé a engagé son nom et l'institution qu'il représente en se montrant sur le chaînes de télévision avec le désormais escroc Toufik Zaibet.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
mohand tawdect

Encore un sondage qui confirme la dégénérescence des cortex conditionnés par la bêtise idéologique !

avatar
urfane

"RHB", tout compte fait, ne fut que le placebo d'un antalgique bien plus dévastateur des cerveaux et qui a fait ses preuves depuis des siècles. Alors, je ne vois pas franchement pourquoi on s'indigne et s'effarouche outre mesure...

visualisation: 2 / 3