Affaire Khalifa : la fille de Larbi Belkheir et le frère de Bouteflika cités au tribunal de Paris

Larbi Belkheir
Larbi Belkheir

Au cours de l’audience du tribunal d’appel de Paris consacrée à l’examen de la demande d’extradition présentée par l’Algérie et concernant trois collaborateurs de Moumène Khalifa, des révélations importantes ont été faites par ces derniers à propos de l’implication du clan Bouteflika dans le scandale.

Selon le quotidien arabophone El Nahar, les ex-collaborateurs menacés d’extradition n’auraient, en effet, pas hésité à citer les noms de personnalités algériennes qui auraient bénéficié des largesses de Abdelmoumène Khalifa en échange de facilitations et de protections. Parmi ces noms, figure celui de Abdelghani Bouteflika, frère du président, avocat de profession, qui aurait bénéficié d’un appartement sur l’un des plus grands boulevards de Paris. La confirmation par M. Ghazi Kebbache de l’existence de cet appartement et du nom de son propriétaire constitue une première dans la mesure où jusqu’à maintenant, ces informations ont été considérées comme une tentative visant à affaiblir l’entourage du président. Selon El Khabar, M. Kebbache aurait également cité le nom de M. Rachid Maârif, ex-chargé du protocole à la Présidence et actuel ambassadeur d’Algérie à Rome, qui aurait également bénéficié d’une habitation à Paris, avenue de la Grande Armée. Le témoignage de l’oncle de Moumen Khalifa fait ressortir, par ailleurs, le nom de la fille de M. Larbi Belkheïr, actuel ambassadeur d’Algérie à Rabat.

Rappelons que les trois accusés ont été remis en liberté.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (30) | Réagir ?

avatar
fateh yagoubi

merci

avatar
fateh yagoubi

merci

visualisation: 2 / 30