Le Maroc cède, Aminatou rentre à Laâyoun

Le Maroc cède, Aminatou rentre à Laâyoun

Un peu plus d'un mois après avoir entamé une grève de la faim et un véritable bras de fer avec les autorités marocaines, la militante sahraouie Aminatou Haidar est revenue dans la nuit de jeudi à vendredi à Laâyoune (Sahara occidental) dans un avion en provenance des Canaries (Espagne).

L'avion médicalisé dans lequel elle avait embarqué s'est posé à Laâyoune vendredi vers 00H15 locales (et GMT). Il avait quitté Lanzarote deux heures plus tôt.Selon une source policière, Mme Haidar a accompli normalement les formalités d'entrée à l'aéroport en marquant sur la fiche d'arrivée qu'elle "arrivait au Maroc". Elle est ensuite partie dans une voiture conduite par son oncle maternel, cheikh Mohamed Boussoula.Agée de 42 ans et mère de deux enfants, Aminatou Haidar observait une grève de la faim depuis plus d'un mois pour forcer le Maroc à l'autoriser à rentrer chez elle à Laâyoune. Elle avait été hospitalisée dans la nuit de mercredi à jeudi à la suite de violentes nausées et de douleurs abdominales.

Au retour d'un séjour aux Etats-Unis, où elle avait reçu un prix en faveur des droits de l'Homme, elle avait été refoulée le 14 novembre de Lâayoune, les autorités marocaines lui reprochant de n'avoir pas voulu accomplir les formalités nécessaires. Elle les accusait en retour de lui avoir retiré son passeport marocain.Cette affaire a donné lieu à un ping-pong diplomatique entre Madrid et Rabat, Paris intervenant finalement pour, semble-t-il, débloquer une situation qui paraissait sans issue.

Dans un communiqué publié jeudi soir, l'Elysée a en effet annoncé que le président français Nicolas Sarkozy avait demandé au Maroc de remettre un passeport à Mme Haidar.M. Sarkozy a effectué cette démarche le 15 décembre en recevant à Paris le ministre marocain des Affaires étrangères Taïeb Fassi Fihri et en exprimant "le voeu que le royaume du Maroc puisse, dans sa tradition d'ouverture et de générosité, faire remettre à Mme Aminatou Haidar son passeport marocain à son arrivée sur le territoire du royaume", selon le texte."Comme suite à cet entretien", le roi "Mohammed VI a informé le président Sarkozy, par message, le 17 décembre 2009, de l'accord de l'Etat marocain. Dans ces conditions, Madame Aminatou Haidar peut regagner le Maroc", ajoute le communiqué.Vendredi, le ministère marocain des Affaires étrangères a confirmé que le Maroc avait accédé à la demande de "pays amis et partenaires" en faveur d'un retour d'Aminatou Haidar à Laâyoune, mais qu'il restait ferme sur "le respect total de la loi marocaine, par tous, sans exception et sur l'intégralité du territoire national".

Deux tentatives de la militante sahraouie de rentrer à Lâayoune, les 4 et 5 décembre, avaient échoué, les autorités marocaines refusant l'atterrissage de l'avion à bord duquel elle se trouvait. "C'est un triomphe du droit international, des droits de l'Homme, de la justice internationale et de la cause sahraouie", avait déclaré à la presse la militante pro-Polisario en sortant de l'hôpital. Si les autorités marocaines s'opposaient une nouvelle fois à son retour au Sahara occidental, elle "resterai(t) à bord de l'avion et continuerai(t) (sa) grève de la faim", avait-elle ajouté.

AFP

Plus d'articles de : Maghreb

Commentaires (85) | Réagir ?

avatar
omar attourki

elle a couté combien aux contribuables DZ cette mise en scène grotesque et plein de mensonges et de non dit-elle mene sa vie à laayoun, au maroc, en quoi celà vous regarde la vie d'une militante marocaine, les DZ en ce moment vous fouillez beaucoup dans les affaires des marocains!!!regardez plutot ce qui se passe chez vous, c'est pas joooooooooolie

avatar
--HADJ – MESSAR -- € _ « © » _ €

Faouzia EL-Moughith / Rabat « Royaume du Maroc et EL-Maaroufi »-- Quand le soleil décline à l'horizon, le moindre caillou au Maroc fait une grande ombre et se croit quelque chose, tes menaces envers l'Algérie ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer tu nous menaces de l’Etat Sioniste qu'il est a vos côté nous le savons tous et cela depuis l’indépendance de notre Pays d’un Millions et demi de chahides. Quand, dans une discussion conjugale, des femmes comme les vôtres menacent leurs maris de prendre des amants, c'est déjà fait ? Félicitations pour vos nouveaux Amants Sionistes. Sachez bien qu’ici en Algérie, les Algériens et les Algériennes comptent sur eux même et non de cette mauvaise main étrangère Sioniste. Vous pouvez posé la question toi et ton associé EL-Maaroufi, a la D. S. T Française « l'un des services de renseignements occidentaux les plus performants en matière de contre-terrorisme islamiste radical, ses attributions était chargée de protéger les entreprises françaises contre l'espionnage économique, scientifique et industriel. Elle vous répondra qu’e 2010 l’Algérie est la plus grande puissance en Afrique » Sans omettre que, Le président Son Excellence Abdelaziz Bouteflika attendu prochainement aux U. S. A. Un contrat de vente d’armes estimé à 2 milliards de dollars prévu entre l’Algérie et les USA

Des officiers supérieurs de l’armée algérienne et des responsables américains ont convenu d’un mémorandum d’entente portant vente d’armes pour l’Algérie, d’un montant avoisinant les 2 milliards de dollars, dont une partie sera subventionnée par des crédits américains, en échange de facilités économiques liées au secteur pétrolier, qui seraient accordées par l’Algérie aux Etats-Unis.

Selon une source bien informée, les entretiens ont eu lieu, il y quelques semaines, dans un pays de Golf, et se sont soldés par l’un des plus importants marchés d’armement entre l’Algérie et les USA, ajoutant que le montant initial du marché dépasse les deux milliards de dollars, et pourra atteindre 3 milliards de dollars, sans oublier le contrat d’acquisition des nouveaux avions civils, conclu avec le géant américain, Boeing.

Pour rappel, la transaction relative à l’acquisition des armes américains a échoué, il y deux années. C’est grâce aux révisions des conditions imposées par les deux parties qu’elle a pu voir le jour. Ainsi l’Algérie a accepté de fournir des garanties de ne pas communiquer la haute technologie des armes prévues de lui être livrées à une tierce partie. Pour leur part, les Etats-Unis se sont engagés à réviser la condition concernant le contrôle des armes, après leur réception par la partie algérienne.

Dans ce cadre, les deux parties ne sont pas d’accord sur quelques types d’armes que les USA refusent de vendre à l’Algérie, notamment des drones et des missiles air-air sophistiqués. Selon les mêmes sources, les Etats-Unis sont intéressés par l’armement de l’armée algérienne, en vue de la préparer à faire face aux groupes terroristes écumant les pays du Sahel, ce qui rapporte gros pour les compagnies américaines, à long terme, sachant que cette dernière, (l’armée algérienne), sera un client important pour desdites compagnies.

Sur un autre plan, le ministre des Affaires étrangères a débattu avec les responsables américains du programme d’une éventuelle visite du président de la République à Washington, dont la date n’est pas encore fixée. Cette visite historique est la plus importante dans l’histoire des relations entre les Etats-Unis et l’Algérie, visite à l’issue de laquelle il apportera les dernières retouches et signera des conventions à caractère économique et militaire, ainsi que des contrats d’armement, a révélé la même source.

A cet effet, la date de la visite du président de la République dépendra de la résolution de quelques différends existant entre les deux pays, particulièrement les mésententes sur quelques affaires politiques d’intérêt commun, notamment la revendication des USA d’une normalisation des relations de l’Algérie avec d’autres Pays pro-Americain, ainsi que d’autres points de discorde concertant des contrats de vente d’armes pour l’Algérie, dont le dossier n’est pas encore clos. Mais cette fois-ci je ne citerai personne sauf celui que j'ai cité., ni du système ni de l’opposition, pour la simple et « bonne » raison que moi-même je me considère, quelque part, comme étant un produit sinon un dérivé du système… Comme quoi---- « © » »-----SANS RANCUNE ([email protected] fr)

visualisation: 2 / 83