Des égyptiens attaqués à Alger : quand on sème la haine, on récolte la violence

Un groupe d’égyptiens travaillant pour l’opérateur mobile Djezzy a été attaqué, dimanche à l’heure du déjeuner, par des jeunes algériens à Bab Ezzouar, dans la banlieue-Est d’Alger selon des source policière. Les égyptiens se trouvaient dans un restaurant non loin de l’hôtel Mercure d’Alger où ils étaient venus déjeuner lorsque des jeunes algériens ont pénétré à l’intérieur. Bilan : plusieurs égyptiens blessés, dont un dans un état grave, selon la même source. L’intervention rapide de la police a permis d’éviter le pire. Le quartier était toujours bouclé dimanche à 16 heures et les mesures de sécurité considérablement renforcées autour du siège de Djezzy.

Un autre égyptien, occupant le poste de Directeur général au sein de Djezzy, a été agressé à l'aéroport d'Alger par des supporters algériens revenant d'Egypte, selon l'opérateur mobile. Djezzy est une filiale de l'égyptien Orascom.

Trente-deux personnes, dont 20 Algériens, ont été blessées dans la nuit de samedi à dimanche au Caire après le match.

La responsabilité des médias des deux pays est engagée. Quand on sème la haine on récolte la violence.

L.M

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (63) | Réagir ?

avatar
lina ketouch

nous voulons que l autorite algerienne reclame la dignite de notre peuple algerien insultant les heros de chahid; accusant 130 ans comme une fumes jeter et pietiner notre drapeau par les pieds injure traiter les algeriens de toute sorte surtout les pieces dramatiques tourner par les comediens devenus si bas niveau que l ignorance de haine les a aveugler ont oublier le civisme et montrer leur vrai peau de chacal ingrat bruleront en enfer in challah car leur progadande est retombee sur eux a travers le monde ce n est pas l argent qui fait le moine tous fous alienes ce peuple tarie de pauvrete marche dans l ignorance sur un regime pourrie du moment que le fils du president est mal eduque pour lancer son discour de horde sauvage enver un peuple digne et hautement qualifier et respectable qui n a pas bouger aux diveres arrongances primitives pour le seul but le desespoir du foot ball allah nous protege des pharaons que jugement sois fait in challah le mondial et crever peuple aneanti vexer de perdre vive notre algerie vive les verts gloire a nos matyrs tanze fikoum

avatar
HADJ - MESSAR « ----- » $ _ Canada _ $ ----

@---- Mehdi. AZUL Fellek. Puisque vous avez fait appel a tous les Amazighs et les Berberes, je me vois dans l'obligation de de défendre ma Langue Maternelle --- Les Algériens et Algériennes ne sont pas très différents à propos des choses qu'ils considèrent comme mauvaises ; mais ils ont d'énormes différences d'opinion sur ce que l'on peut souhaiter, La recherche du bonheur est la recherche de nous-mêmes. Le bonheur est différent pour chacun de nous ; il est différent comme les vocations : identique et uniforme, il serait notre propre négation. « Action de nier » mais vous si vous voulez dire que, C’est de l'identité qu'est née la différence, nous les Algériens nous avons une seule identité, sauf notre langue ?

La langue, est un membre minuscule et elle peut se glorifier de grandes choses. Voyez quel petit feu embrase une immense forêt : la langue aussi est un feu.

En Algérie, La langue française est langue d'Etat, la seule propre aux grandes affaires, car cette langue est un fusil qui tire à balle, de façon précise.

La langue Arabe est un fusil à plombs : le tir est dispersé.

En dehors du français, il y a une seule langue nationale que la Constitution tolère : « La langue de bois » reste a savoir ma langue Amazighe comme je l’ai déjà souligné dans mon précèdent commentaire, La langue propre à chaque peuple peut devenir un grand pont pour son propre avenir. Le plus grand des crimes, c'est de tuer la langue d'une nation avec tout ce qu'elle renferme d'espérance et de génie. Mais cette fois-ci je ne citerai personne sauf celui que j'ai cité., ni du système ni de l’opposition, pour la simple et « bonne » raison que moi-même je me considère, quelque part, comme étant un produit sinon un dérivé du système… Comme quoi…----Lancé par mon - I- Phone « © » »-----SANS RANCUNE ([email protected] fr)

visualisation: 2 / 63