Vague d'arrestations de militants de Jil Jadid et de citoyens à Alger

Les protestataires portaient des t-shirts sur lesquels est inscrit le chiffre 102
Les protestataires portaient des t-shirts sur lesquels est inscrit le chiffre 102

Noureddine Oukrif, membre de l'exécutif de Jil Jadid, ainsi que des militants comme Amira Bouraoui et citoyens ont été embarqués par des policiers à Alger.

Dans un communiqué qui nous est parvenu, Jil Jadid annonce que Noureddine Oukrif et un certain nombre de militants sont arrêtés depuis ce matin à Alger et sont retenus dans un des commissariats. Leur tort ? Ils ont participé à un rassemblement habillés de t-shirt portant le chiffre 102, qui suggère l'article de la constitution qui précise les conditions de destitution du président.

Le parti Jil Jadid qui dénonce ces arrestations estime que c'est une grave atteinte à la liberté d'expression, individuelle et collective. Il faut rappeler que le président de Jil Jadid a appelé à l'application de l'article 102 de la Constitution. Donc la destitution du président Bouteflika.

Dans le même sillage, nous avons appris que de nombreux commerces ont été fermés au centre-ville d'Alger.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (13) | Réagir ?

avatar
adil ahmed

bien

avatar
gestion

merci

visualisation: 2 / 13