Rif : Silya Ziani et Nabil Ahamjik arrêtés par la police du Makhzen

 Nabil Ahamjik
Nabil Ahamjik

La police du palais royale a procédé à nouvelles arrestations parmi les individus qui pilotent le mouvement Hirak dans le Rif. Nabil Ahamjik et Silya Ziani ont été arrêtés le 5 juin au matin à Taghzut (Al Hoceima).

M. Ahamjik était recherché depuis plus d'une semaine. Il avait posté deux vidéos sur les réseaux sociaux appelant à la poursuite de la mobilisation "pacifique" après la vague d'arrestations qui avait visé fin mai à Al-Hoceïma le noyau dur du "hirak", dont son leader Nasser Zefzafi.

Une jeune chanteuse d'expression amazighe, Silya Ziani, l'une des nouvelles figures du mouvement berbère du Rif a également été interpellée en périphérie d'Al-Hoceïma, alors qu'elle se rendait en taxi avec d'autres militants à Casablanca, a indiqué l'un d'entre eux, cité par l'AFP. Les personnes qui l'accompagnaient ont elles été relâchées, a expliqué la même source. "Silya est au commissariat d’Al Hoceima", ajoute par ailleurs Ali Belmezian, le représentant de l’Association marocaine des droits humains (AMHD) à Taghzut à Telquelma.

Depuis quelques semaines, une quarantaine de jeunes ont été arrêtés. Il est évident que les autorités du palais royal entendent en ciblant les meneurs de décapiter le mouvement pour ensuite le laisser mourir de sa belle mort, voire le manipuler à souhait.

Région marginalisée par le Makhzen, le Rif berbère est depuis sept mois au coeur d'un mouvement de contestation sans précédent. Les protestataires revendiquent la fin de l'isolement du Rif et un plan de développement vigoureux.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (8) | Réagir ?

avatar
algerie

merci bien pour les informations

avatar
chawki fali

Un contraste distinctif dans un journal crédible

Plus d'excellence et de sophistication

visualisation: 2 / 6