"Nous sommes Cevital" ont clamé des milliers de manifestants à Bejaia

"Nous sommes Cevital" ont clamé des milliers de manifestants à Bejaia

Les travailleurs de Cevital soutenus par des citoyens ont marché à Béjaia ce jeudi matin avant d’organiser un rassemblement devant le siège de la wilaya en guise de solidarité avec le groupe Cevital à sa tête Issad Rebrab à qui l’Etat a bloqué certains projets.

La manifestation n’est autre qu’un ras-le-bol exprimé pacifiquement par des habitants et des milliers de travailleurs de Cevital menacés de toute sortes de manipulations politiques ou économiques déstabilisant le développement de la ville.

Le projet d’installation d’une autre usine de trituration de graines oléagineuses a été gelé pour cause du refus par la direction du port de Bejaia de l’accostage de deux bateaux contenant le matériel nécessaire à la mise en place de celle-ci. Le projet pourrait dégager plus de 500 postes d’emplois, affirme une source proche du groupe Cevital. Un autre projet qui consiste en la réalisation d’un complexe touristique à Meghra, dans la commune de Tichy, a aussi fait l’objet d’un blocage par l’Etat.

La marche était importante. La société civile a souvent soutenu les projets du pdg de Cevital qui ne cesse de penser à l’économie du pays. N'est-il pas le premier exportateur du pays hors Sonatrach ?

Des centaines de pancartes ont été brandies par les manifestants. "Non au blocage de l’investissement dans notre wilaya", "Non à l’étouffement économique", "Béjaïa a besoin d'usines pas de prisons", "nous sommes Cevital", "laissez Rebrab travailler" et "laissez Béjaia tranquille".

"Les habitants de la wilaya de Béjaïa doivent pouvoir travailler chez eux...ils ont une wilaya qui peut les nourrir! On a pas besoin de se déplacer des centaines de kilomètres de chez nous pour pouvoir travailler", peste ce cadre du RCD, venu soutenir les travailleurs de Cevital avant d’enchainer, dépité : "Laissez Rebrab travailler et laissez Béjaïa tranquille".

Le groupe Cevital investit partout en Algérie et à l'étranger. Etrangement ce n'est qu'à Bejaia qu'il est confronté à une guérilla de la part de l'administration. A Oran, il compte lancer un site de production de rond à béton et de laminés marchands. A Sétif, un complexe électroménager avec à la clé 7500 emplois. C'est Issad Rebrab en personne qui fait les annonces de ces grands projets mercreid au cours d'une conférence de presse tenue à l'Ecole supérieur d'économie d'Oran.

L’objectif de Cevital est de créer 30 000 emplois supplémentaires à l’horizon 2025. En plus de ces ambitieux projets il y a celui de l'autoroute du rails pour l'Afrique, révélé il y a quelques mois par le patron du groupe.

Mounir outemzabt

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (15) | Réagir ?

avatar
ishaq aiche

It is really a nice and helpful piece of information.

I’m glad that you shared this helpful info with us. Please keep us informed like this.

Thank you for sharing.

avatar
chawki fali

Plus d'excellence

Merci pour les nouvelles

visualisation: 2 / 13