244 morts et 2605 blessés depuis janvier sur les routes en Algérie

L'hécatombe continue sur les routes algériennes.
L'hécatombe continue sur les routes algériennes.

Le Centre national de la prévention et de la sécurité routière a annoncé jeudi que 1900 accidents de la route faisant 244 morts et 2 605 blessés ont été enregistrés en janvier dernier.

Les statistiques donnent froid dans le dos. Elles sont halucinantes. En comparaison avec le mois de janvier 2016, un recul a été enregistré dans le nombre de victimes de ces accidents avec un taux de 27,16% et celui des blessés avec 29,67%, indique le Centre.

Le Centre avait précisé récemment, selon une information rapportée par l'APS, que plus de 8 800 détenteurs de permis de conduire de moins de deux ont été en 2016, responsables d'accidents de la route avec 30,29%.Concernant les tranches d'age, il souligne que 43,29% de morts et 48,02% de blessés en 2016 sont âgés entre 20 et 39 ans.

Comme démontré à maintes reprises, l'élément humain demeure le facteur principal de ces accidents de la route avec un taux de 96% pour cause d'excès de vitesse et de non respect des plaques de signalisation.

Il ne suffit plus de clamer prudence sur les routes, les autorités se doivent de trouver les moyens pour arrêter le massacre.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Nassim K

Il faut effectivement arrêter le massacre mais que faire? C’est chaque année la même chose, des constats, des dénonciations, des accusations, des mesures soit disant mais ça continue.