La sardine à 1000 DA et l’ail à 1400 DA dans les marchés de détails algériens ! (vidéo)

Le prix de la sardine touche les sommets.
Le prix de la sardine touche les sommets.

Les prix abusif de certains produits alimentaires, défraie la chronique.

En effet, la sardine est proposée sur les étals des marchés de détails algériens entre 750 et 1000 DA le kilo, selon l’endroit du pays où l’on se trouve. Cette situation pousse les consommateurs à s’en priver tant les prix restent exagérés et inabordables. Les vendeurs de détails quant à eux incombent cette hausse aux conditions météorologiques difficiles et à la spéculation. La caisse de sardine coûterait, selon les petits revendeurs jusqu'à 15 000 DA dans les marchés de gros d’Alger par exemple.

À titre comparatif, la sardine méditerranéenne est à seulement 3 euros dans le marché de gros de Rungis (France) et ne dépasse pas les 6 euros le kilo dans les grandes surfaces.

La hausse des prix touche également d’autres produits de large consommation. C’est le cas de l’ail qui se vend dans les marchés de détails à 1400 DA le kilo. Les détaillants tentent d’expliquer ce prix excessif par la rareté du produit (qu’on n’importe plus) et par la spéculation.

La rédaction

La vidéo

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
fac droitsp

merci

avatar
algerie

merci bien pour les informations