27 % des jeunes de moins de 25 ans au chômage en Algérie

Le chômage ronge la jeunesse.
Le chômage ronge la jeunesse.

La barrière psychologique des 10% de chômeurs à été franchi en Algérie. Le taux de chômage a grimpé en septembre 2016 pour s'établir à un taux de 10,5% contre 9,9% en avril 2016 a indiqué l'office national des statistique (ONS), par l'entremise d'un communiqué.

En septembre dernier, "le nombre de la population active a atteint 12,117 millions de personnes contre 12,092 millions en avril 2016" indiquait le communiqué. ce qui représente 25. 000 nouveaux chômeurs sur le marché en seulement deux mois. Le rapport confirme aussi une tendance haussière des femmes au chômage, enregistrée depuis le début de l'année 2016. "Il est constaté, en outre, que le taux de chômage atteint par les femmes en septembre dernier était le plus élevé sur les dix dernières années", pouvait-on lire.

Le taux de chômage chez les diplômés universitaires à lui aussi grimpé à 17,7% en septembre dernier (contre 13,2% en avril). Ce qui prouve que le gouvernement peine à absorber les nouveaux diplômés à cause de la politique d'austérité qui gèle l'embauche au niveaux des entreprises d'Etat.

Le chômage des jeunes de moins de 25 est également en forte hausse puisqu'il s'établissait à 26,7% en septembre dernier contre 24,7% en avril 2016. Une véritable bombe à retardement que le gouvernement à intérêt à désamorcer, sous peine de recevoir en pleine face, les retombées d'une situation plus qu'alarmante.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
algerie

merci bien pour les informations