"La famille royale maudite saoudienne ne mérite pas de gérer les Lieux Saints", tonne Khamenei

Le guide suprême iranien.
Le guide suprême iranien.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a violemment dénoncé mercredi la famille royale saoudienne en affirmant qu'elle ne méritait pas de gérer les lieux saints de l'islam après la bousculade ayant fait 2.300 morts lors du pèlerinage à la Mecque en 2015.

"Cette catastrophe montre une nouvelle fois que cette descendance maudite maléfique ne mérite pas de gérer les lieux saints de l'islam", a déclaré M. Khamenei en recevant les familles de 464 pèlerins iraniens morts il y a un an, selon son site officiel.

Il a ajouté que si les dirigeants saoudiens n'étaient pas responsables de la catastrophe qui a fait au total quelque 2.300 morts, ils devraient autoriser une commission d'enquête internationale.

"L'Iran ne pardonnera jamais pour le sang versé de ces martyrs", a déclaré de son côté le président Hassan Rohani. Téhéran avait accusé Ryad d'incompétence dans l'organisation du hajj après ce drame.

L'ayatollah Khamenei a également dénoncé la politique de l'Arabie saoudite au Moyen-Orient, en ajoutant que les Etats-Unis sont complices des crimes saoudiens. Le régime effronté saoudien verse le sang des musulmans au Yémen, en Syrie, en Iran et à Bahreïn avec le soutien des Etats-Unis. Par conséquent, les Etats-Unis et les autres pays qui soutiennent Ryad sont complices des crimes saoudiens, a-t-il dit.

Pour la première fois depuis presque trois décennies, les Iraniens ne participeront pas au hadj, les deux pays n'ayant pas réussi à trouver un accord.

AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Algerie Algerienne

c est nathanyahou qui doit se marrer... bon travail Mossad !

avatar
mohamed mahmoudi

M. Khamenei prêche pour sa paroisse. Sa déclaration n'est pas innocente, c'est à cause d'abord de la guéguerre que se livrent les saoudiens sunnites au pouvoir et les iraniens chiites qui leur disputent le leadership dans la région et ensuite les centaines de morts des hadjis iraniens dans 2 incidents différents lors des précédents Pélerinages à la Mecque. Quant au terrorisme, les iraniens ne sont pas en reste. C'est le Hizbollah chiite allié à l'iran qui mit à la "mode" le terrorisme par le suicide (kamikaze).

visualisation: 2 / 4