Urgent. Imminente intervention policière contre les contractuels grévistes à Boudouaou

Des informations nous sont parvenues sur l'intervention imminent de la police pour démanteler le camp des grévistes
Des informations nous sont parvenues sur l'intervention imminent de la police pour démanteler le camp des grévistes

En cette heure tardive de la nuit, nos collègues enseignants contractuels, vacataires, les grévistes de la faim ainsi que tous ceux qui se trouvent dans la localité de Boudouaou, pour les soutenir, sont encerclés par la police et les services de sécurité.

L’accès au lieu où campent nos collègues enseignants est interdit et aucun moyen pour y parvenir même les lignes téléphoniques ont été coupées et parasitées afin de couper tout contact avec eux et pour que la presse ne puisse pas aussi couvrir l'évènement.

D'après les informations que nous détenons, des hauts responsables au niveau du gouvernement, ont donné l'ordre, cette Après Midi, de disperser l'attroupement des enseignants contractuels et vacataires protestataires sur place à Boudouaou afin de casser leur sit-in.
Pour régler le problème de ces enseignants, très affaiblis après 19 jours passés dans la rue leur interdisant de continuer leur parcours jusqu'à Alger, nos responsables n'ont trouvé que le langage de la violence et la matraque.

Nous avons appris aussi que les habitants de la localité de Boudouaou et qui sont proches de l'endroit où se trouvent les enseignants protestataires soutiennent nos collègues et se trouvent dehors pour suivre de près l'évolution de la situation.

Nous sommes très inquiets car sans aucune nouvelle de nos collègues, indignés et dénonçons l'attitude inacceptable des autorités qui ne fait que compliquer la dramatique situation que vivent nos collègues enseignants contractuels et vacataires.

Bachir Hakem

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

Dommage tout ce Rokhss de l'Intérieur et sa police, ils ne vont rien pouvoir faire pour enrayer tout ce qui va venir commes marches, mais c'est quoi cette mécanique répressive des polices Bouteflikiennes?

Serait ils tous "Tarés" pour oublier la tragédie des années 1994 nos policiers et leurs barricadements au sein de leurs commissariats, voudrait il notre ministre de l'intérieur rendre une situation délétère explosive et incendiaire?

Ou alors essayer de faire peur à défaut de dissuader les autres qui prévoient d'autres marches dont les GLD et Patriotes....

Le pouvoir a peur c'est sur mais li cherche officiellement le pourrissement, pourquoi refuser toute opposition ou toute contestation sociale légitime et pacifique?

Pourquoi ce ministre de l'intérieur gesticule ces derniers temps plus qu'il n'enfaut pour son département cahrgé bien au contraire de stabiliser la situation au lieu de faire ruer ses escouades violentes contre de pauvres grévistes de la Faim, et ce Ministre de la santé prévoit il des assistances aux enseignants plus qu'affaiblis; bravo Bedoui vous seriez mis à la porte plus rapidement que prévu....

Bouteflika trés atteint dans sa dignité personnelle et l'incompétence criminelle de ce gouvernement délinquant et détourneur de fortunes, et bien Fakhamatouhou règlera ses comptes à tout le monde avant de quitter un jour ou l'autre ce pouvoir imposteur.

Une seule question du qui vient l'ordre de chasser des enseignants malades et pacifiques de ce qui est assez loin du Grand Alger?

De qui vient cet ordre et puis quoi Bouteflika n'est certainement pas au courant, du moins le Président, l'autre on n'en sait rien.

Du carnaval policier avant de se transformer un de ces jours en arène des gladiateurs et là gare aux dégats de part et d'autre, ça sera trop tard.

Quelle bande de tarés ces décideurs, là je plains Bouteflika.

avatar
Aksil ilunisen

Encerclés par la police et les services de sécurité.......... pour etres tres "en Securité" doit-on comprendre avec les acolytes du diable Batbjnanou.

Oh! [email protected]#&@! Je viens de comprendre pourquoi donc mon Algerie continue a exporter de la matiere grise, et importer des pommes de terre, les cereales, du sucre, un peu de poudre de lait et beaucoup d'autres poudres comme celles qui font rever et celles qui font peter les canons!

visualisation: 2 / 5