Baha Eddine Tliba est-il un député hors normes dans une république hors normes !?

Le député Tliba devant le véhicule mis à sa disposition par l'ambassade.
Le député Tliba devant le véhicule mis à sa disposition par l'ambassade.

Le député Baha Eddine Tliba et le secrétaire général de son parti FLN, Amar Saadani, sont depuis des jours à Paris, la capitale de l'ex-puissance coloniale comme vous décrivez dans vous discours devant le peuple algérien. (*)

Vous avez cassé la tête des Algériens avec l'idée de consommer algérien, et "le tourisme est l’alternative aux hydrocarbures", mais pourquoi ils ne passent pas leurs vacances à Timimoune ou à Annaba ou à Oran ?

Les députés sont en vacances depuis le 02 février, mais vu que l'Ambassade met à disposition des voitures diplomatiques, de marque Volkswagen pour une visite touristique de M. Tliba, nous nous demandons si ce n'est pas l'Ambassade qui finance ce voyage de luxe (Avion : Air Algérie + Hébergement : Hôtel 5 étoiles Marriott Champs-Elysées où le prix d'une chambre peut dépasser les 1500€ la nuit + Déplacement : voiture diplomatique de l'Ambassade + Restauration gastronomique digne d’un diplomate) ?

Si, nous croyons les déclarations du député FLN, Akila Rabhi, qui avait déclaré qu'elle ne s'en sortait pas avec son "misérable" salaire de 25 millions par mois, comment fait ce député ? Une publication annuelle des comptes des ambassades d’Algérie lèvera tout doute ou ambiguïté.

Pourquoi les ambassades d'Algérie sont équipées par des voitures de luxe allemandes Volkswagen et non pas des Renault Symbol, la voiture algérienne, comme vous l'a l'appelé dans vos déclarations médiatiques ?

Pourquoi nous les immigrés, nous sommes privés de ramener des voitures de moins de 5 ans, temporairement comme c'est le cas pour les étrangers résidents en Algérie, ou définitivement comme chez nos voisins tunisiens et marocains ? … n’est-il pas pour préserver «Souk El Fellah des véhicules" dominé par une caste des proches du pouvoir qui développent leurs business en inondant le marché algérien par des voitures non conformes aux normes de sécurité européennes ?

Hier, des images du député Tliba ont circulé sur les réseaux sociaux et des articles de presse ont été rédigés pour exprimer le mécontentement du peuple algérien quant à l'utilisation des biens de l'état algérien pour ce député dans une mission non officielle.

Malheureusement, même aujourd'hui une nouvelle Volkswagen Passat avec chauffeur a été mise à la disposition de ce même député (Ci-joint des images d'aujourd'hui 22/02/2016). On dirait que vous répondez au peuple algérien soucieux d’appliquer les règles d’austérité : «La caravane diplomatique passe et les algériens aboient ….».

Le week-end du 20/21 février, des militants ont été arrêté par la police à Skikda. Sans oublier que le maire de cette commune a utilisé tous les moyens publics de la mairie afin de décorer la ville pour la visite d’un chef du parti RND.

Le même week-end du 20/21, le secrétaire général du parti RND né avec des moustaches et avec une kalachnikov sur l'épaule, Ahmed Ouyahia, a fermé l'aire d’autoroute "Babor" rien que pour faire une pause !

Est-ce cela «la deuxième République» et «l'Etat civil» que la troisième révision de la constitution (approuvée par le peuple en 1996) nous a promis ?

Ces agissements et tant d’autres sont une atteinte aux martyrs qui ont fondé le FLN du 1954 ? N'est-il pas temps de classer le nom du parti "FLN" parmi les symboles historiques du peuple algérien, en révisant les articles 5 et 42 de la constitution algérienne ?

Dans l'attente de la naissance de la vraie deuxième république algérienne où la justice est libre, les institutions sont indépendantes et nul n'est au-dessus de la loi et que tous les Algériens sont égaux devant la loi.

Gloire à nos martyrs.

Vive l'Algérie de tous les algériens.

Salah Hadjab

Président de l'association

P.S.

Front de Libération Nationale (FLN) : Le "L" du FLN veut dire libérer quoi ? L'Algérie est Libre et indépendante.

(*) Ce courrier interpelle les hautes autorités du pays.

Plus d'articles de : Opinion

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Bonjour à vous cher Monsieur HADJAB Salah,

Vous savez très bien comme moi et d'autres concitoyens que l'Algérie est la propriété privé du clan d'Oujda : Regardez une chose bien simple : ben salah abdelkader, saadia la truie, tliba le gros lard et d'autres grands mafieux : 2 marocains et deux tunisiens qui ont achetés la nationalité algérienne ?. Alors, vous comme nous autres le peuple lamda, on est des esclaves bien disciplinés. Expliquez moi comment saadia la truie est devenue milliardaires, alors qu'il joué au derbouka d'ou son surnom (bouderbouka), il était pompiste chez naftal à el oued ?. Ne cherchez pas, la réponse est claire comme l'eau de Saïda. L'Algérie est devenue la propriété privé d'un clan qui s'appel : fln, rnd, taj et consorts. Pourquoi moi ancien Officier, quand j'arrive à Alger, Oran ou Annaba, je suis retenu pendant un moment par des policiers zélés et fouillé comme un voleur ?, mais les mafieux ont un passe droit sans contrôle et avec des gardes à vous ?. Virez moi cette racaille et notre pays sera un pays respecté et considéré par tous ?. Saha Ftourkoum Djamiäene.

avatar
deradji nair

Vous revez mon gars vous vous prenniez pour des américains ou de certains pays occidentaux qui n'avaien jamais le colonialisme et oubliez que vous faites partie intégrante de l'Afrique, donc d'un pays sous développé dans toutes ses composantes et idées. Meme en France actuellement avec sa cinquième république les meme choses se passent donc où est le mal puisque vous, vous vous preniez souvent pour des européens mais le chien roux ne prendra jamais place au veau roux. Salut.

visualisation: 2 / 7