Kacem Issad, la colère en bandoulière !

La couverture de son recueil.
La couverture de son recueil.

Kacem Issad est né en Algérie, après des études universitaires en sciences économiques, il a rejoint le centre de recherche en anthropologie. Actuellement il est cadre supérieur dans une banque publique. Amoureux de littérature, de poésie et d’histoire dès son jeune âge, chose qui lui a été inculquée par son grand-père paternel.

Ecrire c'est dénoncer et vomir les injustices, remettre en cause le désordre établi par les puissants. C'est porter la voix des taiseux. C'est ce que Kacem Issad tente de faire avec ses pamphlets. Sa poésie éclaire les esprits noircis par les jours et le destin fait par les nôtres.

L’auteur dans ses recueils de poésie aborde plusieurs thèmes : la terre, les ancêtres, l’identité, l’amour, la femme et surtout cette vie en noir ou en blanc. En revanche ses pamphlets dénoncent le déni de soi, cette endémie identitaire, qui touche tous les pays du Maghreb et spécialement l’Algérie.

Il a été distingué à trois reprises deux fois en France du prix "du mérite poétique" et "du prix d’excellence" lors de sa participation au concours de poésie : Poésiades 2014 et 2015 ainsi que "du prix du Mérite" lors du concours international de littérature Naji Naaman 2015 au Liban pour son recueil de poésie «Tout simplement, Moi». Ce concours a vu la participation de 2041 participants venus de 60 pays.

Kacem Issad a à son actif deux publications chez les éditions Edilivre un recueil de poésie «Tout simplement, Moi» édité en 2013 et un pamphlet qui s’intitule «Réveillez-vous…, de grâce !» qui a vu le jour en 2015.

Plusieurs de ses poèmes ont fait l’objet de publications dans différentes revues et anthologies poétiques à l’exemple de :

• La Revue littéraire "Train de nuit"» en France

• La revue électronique de poésie "Couleurs et Poésie" en France ;

• L’anthologie poétique "Flammes Vives" en France créée par le célèbre poète le regretté Jean Aubert poète de grand talent et d’une extrême sensibilité, dont l’œuvre a été reconnue et couronnée par l’Académie Française (quatre fois).

Pour ses projets futurs l’auteur prépare la publication de trois recueils de poésie ainsi qu’un autre pamphlet qui s’intitule : "Je subis, mais je n’accepte pas".

Deux des trois recueils de poésie ont été préfacés et postfacés par les auteurs suivants :

1. Le premier a été préfacé par les auteurs et journalistes : Katia Hacène et Belkacem Ahcene-Djaballah et postfacé par Amar Belkhoudja et illustré par la célèbre peintre française Micheline Masse,

2. Le second a été Préfacé par l’écrivain et ancienne journaliste Katia Hacène et postfacé par le poète et romancier Abderrahmane Zakad.

C. P.

Kacem Issad

Le poète Kacem Issad

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?