Deux journalistes français arrêtés puis expulsés du Maroc

Deux journalistes français ont été arrêtés et expulsés du Maroc.
Deux journalistes français ont été arrêtés et expulsés du Maroc.

Le ministre marocain de la Communication a affirmé mercredi que la censure pour des raisons politiques n'existe plus au Maroc, en réponse aux critiques nées de la récente arrestation et de l'expulsion de deux journalistes français en tournage dans le royaume.

Jean-Louis Perez et Pierre Chautard, de la société de production Premières Lignes, qui réalisaient un documentaire économique pour France 3, ont été arrêtés dimanche à Rabat dans les locaux de l'Association marocaine des droits humains (AMDH), où ils effectuaient une interview. Ils ont été expulsés le lendemain vers la France, Reporters sans Frontières (RSF) dénonçant une censure odieuse.

La censure pour des raisons politiques n'existe plus au Maroc, a rétorqué mercredi à l'AFP le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi. Il faut respecter la souveraineté du pays en respectant ses lois, a-t-il ajouté, en marge d'une conférence de presse sur la liberté de la presse en 2014 dans le royaume.

Pour justifier l'intervention de dimanche, les autorités ont fait valoir que les deux journalistes français ne disposaient pas d'autorisation et qu'ils n'avait pas effectué de demande. Les responsables de Premières Lignes affirment au contraire que de telles demandes ont été faites bien en amont, mais qu'elles n'ont donné lieu à aucune réponse.

M. Khalfi a fait valoir que le Maroc avait octroyé en 2014 près de 1.300 autorisations de tournage, dont une moitié pour des requêtes étrangères. Aucune n'a été refusée et seule la distribution de 30 parutions étrangères a été bloquée du fait de caricatures du prophète ou de photos à caractère pornographique, a-t-il ajouté.

RSF a demandé la restitution immédiate du matériel des deux journalistes, saisi par les autorités marocaines.
Cet incident est intervenu au lendemain d'une visite du ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, après une année de brouille diplomatique entre les deux pays et la suspension de la coopération judiciaire, qui n'a été rétablie que fin janvier.

Le 23 janvier, les autorités marocaines étaient intervenues à Rabat pour empêcher le tournage d'une émission de la chaîne arabophone de France 24, évoquant là aussi l'absence d'autorisation.

AFP

Plus d'articles de : L'actu en Algérie et ailleurs

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

à YACOV [email protected], soit vous n'avez rien compris soit vous etes aussi faux que votre larbinage légendaire au maroc officiel, en quoi les deux peuples Algériens et Marocains sont ils concernés?Vous n'avez rien compris, et puis Sarah c'est madame et non Monsieur, ca vous dérange et aprés, par ce que les langues marocaines ne "tournent jamais dans leur bouche vénimeuses", ici on risque de détester bientot tout ce qui vient de la perfidie de votre royaume, et puis, on emmerde royalement votre Barbouze de la DGST décoré par ses anciens maitres colons, mais on se fiche royalement de cela en Algérie.

Quand au président né à oujda qui fait son quatriéme mandat, il est le type meme du virus royal sous forme déguisée....., ? et il vient de chez vous, comme des centaines de milliers de vos compatriotes qui trahissent l'algérie depuis que votre nain d'oujda est au pouvoir.

Par ailleurs nous ne somme pas dans un Bain maure d'oujda au journal "le matin", pour interpeller un lecteur ou une lectrice que vous ignorez qui ils ou elles sont, donner votre opinion et "Tarbah", seul la lacheté vous fait épouser le pseudo de Yacov (allez vous n'etes pas juif et bizarre vous croyez impressionner au lieu simplement de yacoub, c'est toujours jacob comme siméon pour sham'oun non).

jE ME TOURNE LA LANGUE SEPT FOIS COMME ON LE DIT CHEZ NOUS ET /daz maahom", je réponds juste pour emmerder ce qui se prostitue depuis des lustres, et essentiellement pour vous déclarer également l'imposture de votre royaume, quand aux peuples ils ne sont pas votre appartenance, allez ouste et sincerement désolée, c'est votre réponse.

Au fait écrivez sur le "Matin du Sahara" chez vous.

avatar
YACOV MORD

Monsieur Sarah Sadim tourne ta langue plusieurs fois dans ta bouche avant de critiquer.

Le chameau voit la bosse de son frère et oublie la sienne. Les deux peuples Algériens et Marocains sont deux frères opprimés et soumis par les mêmes pouvoirs. Simplement au Maroc se dit Royaume et en Algérie République Démocratique... !!! Avec un Président infirme, modifiant la constitution pour se rélire plusieurs fois...... l'Algérie Démocrtaique et populaire..........

visualisation: 2 / 3