"Regards sur la Kabylie" : samedi et dimanche à Berbère télévision

La chaîne d'expression kabyle accueillera samedi et dimanche une série de conférences.
La chaîne d'expression kabyle accueillera samedi et dimanche une série de conférences.

Dans le cadre de son cycle de conférences BRTV, chaine étroitement attachée à la culture de la libre expression, organise en direct, les 31 janvier et 1 février 2015, de 15h à 22h, deux journées de débat contradictoires sous l’intitulé "Regards sur la Kabylie".

Selon le regard des spécialistes, la Kabylie sera approchée sur différents plans. Les participants nous apporteront leurs éclairages sur cette région qui, de par sa lutte pour la concrétisation de la démocratie et de l’amazighité en Algérie, occupe une place singulière en Afrique du nord.

La parole sera ensuite donnée aux convives dans la salle qui apporteront des compléments aux interventions ou poseront des questions sur des points méritant un approfondissement.

Le programme des deux journées se décline comme suit :

Samedi le 31/01/2015. De 15h à 17h

Conférence 1 : Regard économique (Quelques axes d’orientation : économie traditionnelle, situation économique de 1962 à nos jours.  Perspectives économiques : développement régional et local, développement durable, industrie légère : petite entreprise, industrie lourde. Immigration nationale et international – etc.)

Intervenants : Bakir Moumouh, Cheddad Nora, Hirèche Hacène, Lounes Belkacem

Samedi le 31/01/2015. De 17h à 19h

Conférence 2 : Regard politique (Quelques axes d’orientation : histoire politique de la Kabylie : laïcité, religions, rôle de l’immigration – Forces politiques en présence – Alternatives politiques, etc.)

Intervenants : Abane Bélaid, Baraka Malika, Dehmous Mohand, Hadjeres Sadek, Heddag Ahmed

Samedi le 31/01/2015. De 20h à 22h

Conférence 3 : Regard culturel (Culture et langue kabyles et/ou berbères. Patrimoines matériel et immatériel : sites archéologiques, littérature, poésie, contes, chants et théâtres populaires, chansons, gastronomie, artisanat : tapisserie, poteries, habillement, …. Ecole informelle et école formelle (arabisation), etc.)

Intervenants : Ait-Djoudi Ali, At-Braham Nora, Benmokhtar Farid, Idir (sous réserve), Matoub Malika, Yami Tahar

Dimanche le 01/02/2015. De 15h à 17h

Conférence 4 : Regard social et juridique (Quelques axes d’orientation : organisation sociale et juridique traditionnelle : tajmât locale : villages, tajmât confédérale : arch, tajmât au marché, çofs, axxam : structure familiale, tiwizi, timecrat, gestion des terres collectives, …, fêtes et rites – Avenir de cette organisation traditionnelle : est-elle actualisable ? droit coutumier : les Qanun : lânaya, mise en quarantaine, divorce/répudiation, …)

Intervenants : Adli Younes (sous réserve), Bozetine H’cene, Hebib Maamar, Saidi Kamal, Taleb Hacène

De 17h à 19h

Conférence 5 : Regard géo-historique (Quelques axes d’orientation : histoire de la Kabylie : de l’antiquité à nos jours : différentes dominations politico-religieuses – évolution de la territorialité. etc.)

Intervenants : Ait-Ahmed Mohand, Aumer U Lamara, Gacem Mokrane, Salmi Hamid,  Zirem Youcef

Berbère Télévision (BRTV)

1, rue du Marrais 93100 Montreuil

Le public est invité à assister.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar

J'ai bien suivi le débat durant le week end, la chaine elle n'a pas bien informé son public de la programmation des journées de débat, malgré que je regarde régulièrement la chaine ce n'est que samedi au milieu de la soirée que je suis tombé au hasard sur le débat et je trouve aussi dommage qu'ils ont pas invité les politiques comme Saadi, même Ferhat (malgré que je suis cent pour cent contre ses idées) pour avoir un débat à 2 sens. J'ai beaucoup apprécié tous les intervenants, chercheurs, historiens comme Belaid Abane et surtout Salem Chaker avec des questions réponses, de l'histoire, de la sociologie, de l'ethnologie et l'économique sur la Kabylie et le reste du pays, c'est très instructif.

Merci aux participant et surtout Berbère TV.

avatar
moh arwal

Rien n'empêche le MAK de poursuivre son combat essentiellement politique à sa manière. Cessons de voir les autres actions citoyennes kabyles d'un mauvais oeil, Pas de clivage partisan tout le monde est nécessaire nul n'est indispensable.

La kabylie a besoin de ces groupes d 'etudes. d 'intellectuels pour recenser et sauvegarder ses repaires identitaires et socio - culurels. Cette action n'est en aucun cas contre l'autonomie ou l indépendance de la kabylie., Plus nous ferons connaitre nos repaires plus nous favoriserons l'adhésion au combat autonomiste..

visualisation: 2 / 6