Algérie : le gaz de schiste au chevet du Pouvoir

Le gouvernement Bouteflika compromet le présent et l'avenir de l'Algérie.
Le gouvernement Bouteflika compromet le présent et l'avenir de l'Algérie.

Des débats à la pelle sur l’exploitation du gaz de schiste sont souvent lancés sur les plateaux des chaînes de télévision publiques ou privées. Mais, le fond du problème, constituant le danger mère, à savoir le maintien en place du pouvoir honni et autiste, est constamment éludé.

En dehors des hydrocarbures et du mensonge, le pouvoir honni et usurpateur ne sait rien et ne peut rien. Avec 98% de recettes pétrolières et 100 % de mensonges, la cllique maffieuse n’écoute personne et ne concède guerre dans sa fuite en avant. Le danger alors est non seulement le gaz de schiste mais bien le maintien de ce régime autocrate qui enfonce et abîme le destin de tout un pays. Aucune expertise aussi lumineuse fût-elle, ne fera d’écho auprès d’une caste mercenaire, engagée bel et bien et depuis belle lurette à détruire tout ce qui reste de vivable dans ce pays.

Alors que cesse l’équivoque. Il n’y a point de débat sérieux et engagé tant que cette caste demeure aux commandes. Car, ceux-là mêmes qui ont décidé d’entamer l’extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique ont été toujours là, en autoproclamés, confisquant tous les leviers de la décision, qu’elle soit politique, économique, identitaire, culturelle… et même sportive. N’ont- ils pas décrété à l’indépendance que l’Algérie est une nation arabe, partie prenante d’un monde arabo-islamique, utopique et mensonger ? N’ont-ils pas également imposé la pensée et le parti uniques en s’accommandant d’une légitimité faussement et mensongèrement révolutionnaire ? N’ont-ils pas encore infligé un socialisme spécifique à une économie toujours aux abois ? La liste est longue, et la confiscation de la décision n’épargne aucun secteur.

Même au gré des conjonctures, ils sont là, les mêmes, à opérer des revirements de 180 degrés. Ils s’adaptent à toutes les situations pourvu que ça dure pour eux et pour leur progéniture. Le pouvoir de l’argent oblige. Evidemment alors que l’exploitation du gaz de schiste soit envisagée et rapidement mise en œuvre pour se maintenir au pouvoir et préserver leur mainmise sur la rente pétrolière. Et pour se faire, la loi sur les hydrocarbures de 2013, est concoctée pour ce genre d’exploitation. Avec un parlement acquis et constitué d’indus élus, la loi est passée comme une lettre dans la boite postale, pour confinée davantage l’économie dans cette désastreuse opération de vente des hydrocarbures qu’aucun expert ne peut éclairer un tant soit peu sur ses bénéfices pour le pays. La réalité est têtue quand tout est importé de l’extérieur, y compris les couches bébés et les couches pour les adultes.

Mais après tant d’années, de gâchis, de gabegie et de mensonges, la caste dans son arrogance habituelle, considère toujours qu’elle à faire à des tubes digestifs dont la survie dépend du prix du gaz et du pétrole. Elle menace même de cesser de subventionner les prix des matières de première nécessité dans le cas où la résistance affichée par les gens du sud à sa grande duperie, ne s’estompe pas. En quelque sorte le silence contre de la nourriture pour des assistés mineurs, transformés en bras cassés par la bénédiction de mensonges grossiers et illusoires. Et ça s’explique par l’opération de la persuasion policière que la nomenklatura a effectuée à travers la personne de son premier flic. Mais plus, pour noyer le fond du problème, elle recourt à la pression, manipule les médias à travers des débats stériles et répartie les rôles pour son personnel politiquement asservi et économiquement soumis à ses thèses. Le bout du fil est maintenu invisible dans une cacophonie délibérément généralisée.

Pourtant, pour en finir avec la confusion que la caste à installer dans les esprits, il est simplement demandé de nommer le mal par son nom. Le danger mère n’est pas cette roche mère qu’on fracture hydrauliquement pour extraire du gaz. Mais, il reste cette confiscation illégitime qui dure depuis 50 ans, de tous les leviers de la décision dans toutes ses formes par une poignée d’hommes arrogants, méprisants voire mercenaires qu’il faut casser politiquement, socialement, économiquement, identitairement... Car, au final aucun esprit lucide, n’accepte de tronquer sa liberté de pensée, d’entreprendre, d’agir et de servir les siens en contrepartie d’un assistanat rentier et mensonger. A moins que le rôle d’assisté convient mieux pour épauler davantage la caste dans sa fuite en avant.

Zoubir Zerarga

Plus d'articles de : Politique

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Aksil ilunisen

+ Nul des cadres algeriens en Hydrocarbures ne se porterait volontaire a soutenir cette aventure du gaz de sciste, reste donc la Famiglia au pouvoir qui detient SONATRACH en otage, et l'utiliser pour etendre sa longevité au dela du seuil de tolerance. Vaille que vaille, le pouvoir de la Famiglia borné par sa nature, ne comprenda ni le souci du Peuple, ni a quoi ce meme people aspire, car pour la mafia du pouvoir, le Peuple algerien est maudit et n'a pas droit ni a la parole, ni a la revendication, et ni a l'objection.

Consultons le palmares que ce pouvoir infame aurait laissé derriere depuis 1954! De quoi l'algerien se serait jamais fier a avoir un tel ramasis de mediocres aux pensées integristes et faschistes a la tete d'un pays si jeune, riche et capable de defier l'avenir. helas, nous avons été "servis" pas des instigateurs de crimes, d'emprisonnements, d'intimidations, et dont les discours sont bourrés de mensonges et brilliant d'une aspiration au progres, defaillante a tous les niveaux!

________________________________

Merci pour votre comprehension, Prenez vos valises et partez!!

avatar
sarah sadim

Revenons un peu, d'abord merci pour cet article direct au fond de la problématique algérienne actuelle, loin du gaz conventionnel ou du schiste qui ne sont que les cordons de la bourse du clan Bouteflikiste, mais plus juste à nommer "Clan des marocains d'algérie" au sens élargi du terme.

Quelqu'un m'a récemment informé qu'un policier vivant en retraite dans un village du coté de Tlemcen, plus exactement "Bensekrane", vit un policier algérien à la retraite dorée alors qu'il détient toujours sa nationalité marocaine avec son frére un sous officier des forces armées royales marocaines, et ils sont légions en algérie bien encadrés et bien servis par la caste mercennaire du sommet de Abdelaziz Bouteflika.

L'objectif principal et unique depuis 1999 à ce jour est: Piller l'Algérie, la destructurer et la fragmenter pour que plus jamais, elle ne se relévera.

Alors Marocains d'origine, des tunisiens aussi et un ensemble de légions sont naturalisés par milliers par la grace de Tayeb Belaiz et aujourd'hui de Tayeb Louh (de mére marocaine d'oujda) et les recruter au sein de la police, du DRS, de l'armée, de la magistrature (ils sont trés nombreux surtout les marocains de Relizane et Chlef), les banques, AIr algérie, ect...

D'ailleurs air algérie dans un scandale unique et en ce jour révelé à travers le quotidien "El Watan" fait clairement état d'un recrutement massif des enfants du clan dans les agences francaises et autres occidentales, entre autre les filles de Abdelkader Bensalah, de Tayeb Belaiz, la belle soeur de Said Bouteflika, le fils de Bouchouareb le ministre, le fils de aboudjerra soltani, le frére de Amar Ghoul, le fils de la Benhabiles est à londres:air algérie, le frére de Djamel Laidouni (autre marocain de Tounane:Ghazaouet) patron des magistrats syndiqués chez son ami Louh, ect des centaines en fuite rapide vers ailleurs, car le chaos final en algérie se rapproche chaque jour un peu plus.

On disait piller, voler, détourner et ruiner cette Algérie des Kabyles, des Mozabites, des Touaregs, des Chaouis et d'autres algériens inclassifiables mais algériens de souche.

Voilà cher Génerallisme Toufik et Ami Gaid Salah, le fait d'avoir ramener le nain pour le premier (Medien) et de le soutenir par l'armée pour le second (ami Gaid), voilà le bordel dans lequel la france plonge ses petits agents, voilà le spectacle grandiose d'une déconfiture totale d'un état par un nain et ses mercennaires que les américains ont mis récemment sur les radars de la NSA et AUtre CIA, car au final:L'algérie intemporelle survivra avec les USA et l'Otan ou la france n'aura plus rien à dire, cette algérie état continent survivra en se refondant en une république fédérale pour enterrer le pouvoir présidentialiste jacobin Francais, et certainement l'esprit revanchard algérien légendairement connu en méditerrannée, donnera la chasse pour longtemps à ceux qui sont au pouvoir et à leurs descendants et à la mùaniére des algériens, autrement terriblement.

Ils sont venus en mercennaires et ils partiront en voleurs fuyards, voilà le clan des marocains d'algérie, la suite, ca sera la chasse ouverte, ne vous déplaise si Mediene qui revez d'éviter une chasse aux sorciéres, car finalement Said n'est pas aussi loyal, vous en convenez mon Général de fausses barbouzes (les véritables barbouzes sont ailleurs et hors champ et ca sera votre cauchemard à tous), à bientot.

visualisation: 2 / 3