Les Touaregs dénoncent une violation du cessez-le-feu par le Mali

Les combattants du MNLA attaqués par des troupes proches de Bamako.
Les combattants du MNLA attaqués par des troupes proches de Bamako.

La coordination des Mouvements de l’Azawad a rendu public le communiqué suivant.

La coordination des Mouvements de l’Azawad informe l’opinion publique internationale et nationale que, tôt ce matin, aux environs de 10h, que les positions de N'tillilt répertorié par la MINUSMA comme une base de cantonnement ont été attaquées par les milices alliées à l'armée malienne.

La coordination des Mouvements de l’Azawad a déjà alerté toutes les forces internationales présentes sur le terrain. Elle a également pris à témoin les membres de l’équipe de médiation internationale sur les agissements de l’armée malienne à travers ses milices qui préparent depuis plusieurs jours une offensive contre nos positions.

Cet acte est une violation grave du cessez-le-feu signé le 23 mai 2014 à Kidal et des engagements pris par le gouvernement malien dans le cadre du processus de paix.

La coordination des Mouvements de l’Azawad déplore la persistance de la partie gouvernementale à privilégié la voix de la violence comme seule option de résolution de la crise.

La coordination des Mouvements de l’Azawad tirera toutes les conséquences qui s'imposent suite à cette violation de faire capoter la chance de la paix

La coordination des Mouvements de l’Azawad, en position de légitime défense, n’a d'autre choix que de se défendre et défendre ses populations.

Pour la coordination

Moussa Ag Acharatoumane

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?