La revanche de l'Occident

Les pays dits arabes sont devenus des sujets des Etats-Unis.
Les pays dits arabes sont devenus des sujets des Etats-Unis.

Après nous avoir relaté, dans un précédent ouvrage, à travers la traduction et l'analyse d'un texte de Lord Lothian, "Comment l'Occident a perdu le Moyen-Orient", Amir Nour, chercheur en relations internationales, revient sur son thème de prédilection avec un second opus intitulé "L'Orient et l'Occident, à l'heure d'un nouveau "Sykes-Picot", publié, il y a quelques jours, chez les Editions Alem El Afkar, Algérie.

Ainsi, l'auteur démontre pertinemment comment les événements du 11 septembre 2001, "quels qu'en furent les commanditaires", ont profité aux Etats-Unis d'Amérique pour asseoir durablement leur domination économique, politique, militaire et diplomatique sur un monde arabo-musulman malade de ses dirigeants autoproclamés et mettre la main sur leurs formidables ressources naturelles et financières.

Israël et les autres alliés chrétiens des Etats-Unis profitent également de cet assujettissement du monde arabo-musulman, qui n'a jamais été aussi divisé et aussi faible collectivement et individuellement, au point de perdre les quelques "avantages" qui lui ont été concédés par les différents traités de capitulation signés par "l'homme malade", l'empire ottoman, allié malheureux de l'Allemagne durant la Première Guerre mondiale, 1914-1918, dont le fameux accord "Sykes-Picot", qui consacre le partage des pays arabes entre la France et la Grande Bretagne coloniales.

Vu l'état actuel du monde arabo-musulman, le nouvel accord Sykes-Picot, qui se profile à l'horizon, sera, selon Amir Nour, pire que l'ancien car il entérinera sa désintégration.

En effet, politiquement, militairement et diplomatiquement désintégré, économiquement affaibli et socialement divisé, le monde arabo-musulman ne constituera plus aucun danger pour ceux qui ont intelligemment saisi et exploité les prétextes d'El Qaeda et de "l'Etat Islamique en Irak et au Levant" (Daech), à la création desquels ils ne seraient pas étrangers, pour le dominer et réaliser ainsi leur vieux rêve de descendants des Croisés.

Il sera alors utilisé, comme bon leur semble, par ses nouveaux maitres, c'est à dire les Etats-Unis d'Amérique, contre leurs adversaires majeurs, comme les BRICS notamment.

Amir Nour nous en fait la démonstration tout au long de son excellent ouvrage de plus de 250 pages, de surcroît bien documenté et agréable à lire.

Rabah Toubal

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Quelqun EncoreQuelqun

Le 1er hic si vous le permettez est qu'il n'existe de "monde" arabo-musulman que dans certaines têtes. En tant que réalité palpable, nous la cherchons toujours.

Le second hic est que le 11 septembre est présenté comme l'ultime prétexte pour un anéantissement programmé de ce "monde" arabo-musulman. On oublie vite l'origine des commanditaires, des financeurs et des exécutants. L'Arabie Saoudite, le Qatar et d'autres "Etats" arabo-musulmans en savent quelque chose.

Quant à la Turquie, que voulez-vous? Ils ne veulent surtout pas que l'on s'aventure à les assimiler à des peuplades jadis conquises par leurs Bey et autres Dey. On peut les comprendre; chacun doit jouer dans SA cour.

Donc, de temps à autre, il faudra que l'arabe lambda cesse avec cette "main de l'étranger" qu'il brandit à tout bout de champs pour excuser ses faiblesses, ses traîtrises... son inféodation.

avatar
uchan lakhla

Quand on parle de pays arabo-musulman, parle ton de pays arabe ou de pays musulman ? S'ils sont arabe ils peuvent ne pas être musulman, s'ils sont musulman ils peuvent être non arabe, les exemples sont nombreux, comme l'Iran qui est perse et non arabe, comme l'Irak composé en partie par des Kurdes qui ne sont pas arabe, comme la Syrie dont la partie Kurde n'est pas arabe, dont une partie des arabes de Syrie sont chrétien, d'ailleurs les Kurdes sont victimes des accords de 1916 qui a vu leur territoire divisé entre plusieurs pays, la Turquie, l'Irak, la Syrie, comme au Liban il y a des arabes chrétien, comme en Egypte, les Coptes sont arabe mais non musulman, il va falloir un jour arrêté le mensonge arabo-musulman, les arabes sont ultra minoritaire dans l'islam, à peine 15 % des musulmans, il n'est pas question d'une civilisation arabo musulmane, mais belle et bien d'une civilisation musulmane, car l'apport important des perses qui ne sont arabe, l'apport des babyloniens l'actuelle Irak, l'apport des ottomans, l'apport des cultures asiatiques, l'apport des livres traduit depuis le Grec et le Latin vers l'Arabe, constituent l'essentielle sinon la totalité de ce que nous appelons aujourd'hui la civilisation musulmane, d'ailleurs ou sont les vestiges du passé glorieux des pays arabes, tout ce beau monde n'est pas arabe, quant à la supposé entente des pays dit arabe ou un quelconque front contre l'occident, on se demande depuis quand et contre qui ? Ils ont essayé en 1967 nous connaissons la déculotté qu'ils ont subis, les Saoudiens sont alliés de l'oncle SAM depuis les années 20, les Koweïtiens dont le pays est crée par les Anglais pour étranglé l'Irak sur le plan économique est toujours aux côté de l'oncle SAM, l'Egypte à toujours était à côté de l'oncle SAM, d'ailleurs l'armée Egyptienne ne peut pas s'en passé de l'aide de l'ordre de 3 milliards de $ par an, l'Irak à valsé entre les géants pour que le dictateur garde son pouvoir, idem pour la Syrie sans la Russie il n'est rien sauf un régime autoritaire et brutal, la Jordanie est un micro état qui ne représente rien, d'ailleurs un moment le Roi de la Jordanie a proposé aux Israéliens de divisé la Palestine en deux, le Qatar est un micro état qui ne représente rien, idem pour Dubaï, d'ailleurs après la première guerre du golfe planifiée par l'oncle SAM, le Koweït et l'Arabie Saoudite ont signés des mégas contrats de protection, des bases militaires de l'oncle SAM sont stationnés là bas depuis des lustres, les régimes du golfe sont toujours asservis et alliés de l'oncle SAM, le seul pays qui sort du lot est l'Iran, quand l'oncle SAM a vu les intentions du gouvernement de Mossadegh à décidé d'aidé le chah car il était un allié, depuis l’avènement de Khomeiny l'oncle SAM à perdu toute influence sur eux, quant à l'Afrique du Nord, ils ne sont pas considérés comme des pays puisque la France à elle seule à su gardé la mains mise totale sur nos illégitimes, ne vous déplaises Mr Toubal, les ressources énergétiques de l'orient n'ont jamais quittées le giron de l'oncle SAM et ses alliés, il suffit juste de voir aujourd'hui le désordre et la pagaille qui règne en orient, les conflits tribaux, entre différentes tribus, les conflits religieux entre Chiites, sunnites, Wahhabites, on se rend vite compte de l'hétérogénéité de la région sur le plan culturel, sur le plan religieux, sur le plan historique, sur le plan ethnique, comment des gens qui ne parlent pas la même langue, ne pratiquent pas la même religion, ne partagent pas la même culture, ne partagent pas le même destin puissent s'entendre ou faire front contre leurs maîtres, tout les pays de la religion ne valent pas un Kopeck, ils sont déclassés sur tous les plans, Israël à elle seule peut écrasé la région, le seul pays qui fait encore du poids c'est l'Iran.