Non, M. le wali, de Tizi-Ouzou : il ne suffit pas d’être révolté, agissez !

Les conditions d'hygiène dans certains établissements est déplorable.
Les conditions d'hygiène dans certains établissements est déplorable.

Je m’adresse à vous pour vous informer de notre étonnement vis-à-vis de vos déclarations faites à l’occasion de la session de l’APW de Tizi ouzou consacrée à la rentrée scolaire et universitaire.

Quel était notre étonnement en vous entendant dire que vous êtes révoltés suite aux retards enregistrés dans la réalisation des établissements scolaires, 01 lycée sur 11, 01 collèg sur 07, et cela est dû aussi au changement du DLEP.SIC ! Mais ce retard ne date pas de cette année seulement, il perdure depuis 2005 à ce jour et même après ce sera la même situation car l’impunité s’est érigé en vertu dans notre pays.

M. le wali lorsqu’on est responsable et qu’on est révolté on cherche le fautif et on le sanctionne. Personne n’est sanctionné, on efface et on recommence. Mieux ce qui nous a choqués en tant que responsable d’un syndicat de l’éducation, c’est votre réponse concernant l’ex-directeur de l’éducation en disant que lorsqu’il était là, personne (Les membres de l’APW) n’a dit quelque chose.

Non M. le wali, des débats houleux ont eux lieux plusieurs fois dans cette auguste assemblée devant l’ex directeur et une fois même il a quitté l’hémycicle et c’était vous-même qui était sorti pour lui demander de rejoindre la salle. Nous tenons à rendre hommage à l’ex-président d’APW, en l’occurrence M. Bellabès, pour tous les efforts qu’il a consentis pour le secteur de l’éducation à Tizi Ouzou et à M. Derridj qui n’a justement jamais ménagé cet ex-directeur qui se pavane à Alger grâce aux efforts et aux sacrifices des parents d’élèves de la wilaya.

Ce directeur qui a sali le secteur de l’éducation à Tizi Ouzou a été maintes fois dénoncé par notre syndicat dans les différents organes de presses,à moins que vous ne les lisiez et je sais que vous le faites chaque jour et que vous ne dormiez jamais sans lire un livre et c’est tout à votre honneur, mais je voudrais vous dire que l’opinion publique est au courant de ses agissements à l’instar de l’affaire d’immoralité qui s’est passé à l’école primaire de Taboukert Tizi Rached, La mort de l’élève Kalem du CEM de Tizi Rached Allah yerhamha, du CEM du Sud (02 toilettes pour 750 élèves) Du cem de Tala Illilan, du CEM de Tizi Ntlata, du Lycée de Boukhalfa, lycée de Boudjima, lycée de Beni Douala, lycée d’Aït Aissa Mimoun, du CEM Oudai de Ouaguenoun, l’école primaire Mimoun en face du siège de la wilaya !

Je vous pose une question M. le wali : pourquoi les projets d’autres secteurs (siège de la direction du commerce, de l’environnement, des TP, de la DUC….) avancent normalement et ceux de l’education le sont au poids mort ?

Certains projets sont même réalisés sur des terrains de l’éducation à l’image du CEM Dardar et du CEM Babouche alors qu’au même moment on se plaint de la surcharge des classes ? Pourquoi ne construit-on pas des extensions pour ces collèges sur ces terrains au lieu de chevaucher sur l’éspace des élèves ? Pourquoi ne construisons-nous pas des logements pour les enseignants de ces établissements pour réduire la demande sur le logement socio-éducatif ?

Pourquoi M. le wali ?

Comment ce directeur s’était_il accaparé le logement de fonction de cette retraité en l’estant en justice, chassée par la force publique, pour qu’il l’aménage à coup de milliard et aller travailler à Alger ?

Il avait un logement de fonction à l’intérieur de l’académie ! Sur quel budget l’a-t-il aménagé ? D’où a-t-il eu l’argent, parce que ce sont deux logements et non un seul ! Comment attribut- il les logements sans passer par une commission d’attribution comme le stipule la loi et ironie du sort il envoie une correspondance aux P/APC leur demandant de passer par une commission pour toute attribution de logements : Dans quel monde vivons-nous.

Tout le monde était au courant de ses agissements et personne aujourd’hui ne dira que je ne savais pas. Nous avons même été trainés devant les tribunaux pour avoir dénoncé les dilapidations des biens publics : vive l’Algérie.

Nous avons demandé une commission d’enquête mais nous savions qu’il était protégé et même l’ex-Président d’APW M. Bellabès avait transmis un rapport mais sans résultat. C’est le monde de l’impunité. Nous avions demandé une commission d’enquête sur l’opération de recrutement des fonctionnaires et nous avons des dossiers mais en vain.

L’affaire de la cantine scolaire de l’école primaire de Sidi Khaled a été discutée dans une réunion avec l’ex ministre de l’éducation mais sans suite et nous le savions car il était protégé. L’affaire des enseignants partis au Canada et qui continuent d’être payés pendant six ans, c’était dans la presse et tout le monde savait mais qui le protège ?

Des photos d’écoles et de collèges en état de dégradation ont été diffusées dans des journaux mais en vain. Qui le protège.Le secteur de l’éducation va mal, très mal à Tizi Ouzou, les bons résultats sont le fruit et le sacrifice des parents d’élèves et de leurs enseignants et de personne d’autre.

Quand nous voyons l’état de nos établissements nous avons envi de vomir : L’hiver passé l’école Mimoun en face de la wilaya était sans gaz ni électricité ni cantine et ni chauffage (elle se trouve à une rue du siège de la wilaya !)

En ce moment même des travaux sont réalisés au lycée de Fadma N’Soumer alors que les élèves ont rejoins les bans des classes ! Agissez M. le wali, le navire éducation coule à Tizi Ouzou (Pas du point de vue pédagogique).

La rentée scolaire a eu lieu sans directeur ni secrétaire général et pourtant ça marche car comme je l’ai dit en 2013 pour l’ex ministre : Même si vous nommez une pierre à la direction de l’éducation de Tizi ouzou au poste de directeur, la wilaya se classera toujours première.

Et comme l’avais dit aussi l’ex ministre de l’éducation M. Benbouzid : "Yaqraw min 3and Rebbi". Tout a été dit par le SATEF durant la journée thématique, organisée par l’ex assemblée que nous remercions au passage, mais y-a-t-il une oreille attentive ?

Y a-t-il un pilote dans l’avion.

A bon entendeur salut.

Mes respects, M.le wali.

Le secrétaire général : Boualem Amoura

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

Une Nieme expo de la difference entre un Gouverneur ELU et un ambassadeur d'oujda, meme pas d'alger... vous connaissez l'expression "representant personnel" dunain. Faites-vous au moins a la taille de votre chikour, bon sang !!! Mais votre cas est moindre devant celui de cette pseudo-assemble'e ! concue pour avaler la merde du nain, biensur...

La question qui se pose est "... a quoi ca sert tout ce cinema?" Ca coute et rien de plus ! Voila donc, la gigantesque STUPIDITE' du Jacobinisme, a la fafa. Franchement je lui prefere le Charia des Mullahs ou celles des Papes, qui ne souffrent pas de l'handicap du MENSONGE CRU !

avatar
R A M E S S E S II

Monsieur Amoura:

Vous vous adressez à un GANG des postiches, ces gens là ne sont pas là pour votre épanouissement et celui du peuple, ils sont là pour couler ce pays, des arrivistes SANS CULLOTTES, des sans dents, des professionnels du sabotage.

Un conseil, essayez au moins, d'encourager les enfants à apprendre surtout l'ANGLAIS, c'est le seul conseil que je vous donne, parce que avec les trois langues en cours, l'Arabe, le Français et le Tamazight sont juste bonne à tenir la "serpillière" ou être agent de sécurité dans un centre commercial du coté de Drancy ou les quatre chemins et encore..

Alors, un étudiant qui maitrise l'Anglais, pourra multiplier par 1000 ses chances de réussir ailleurs, ailleurs que l'Algérie, ailleurs que la France surtout, en Allemagne, en Scandinavie, aux Etats Unis, l'émigration est un échappatoire pour l'EMBARGO instauré sur la Kabylie, alors courage et surtout faites ce que vous pouvez et n'attendez rien des Sans Culture!

RMII