L’habitude de la barbarie

L’habitude de la barbarie

L’habitude de la barbarie / Et l’on s’en sort plus / Et la vie si fade par ici / Tout semble superflu.

Et quand l’amour parti,

N’en pouvant plus

Nulle libre par ici

Libérée ne vient telle

Une rose gaie et belle

Apaiser nos cœurs meurtris

Me laissant à l’emprise du

Quotidien dans les peurs

D’un avenir incertain pour ce qui me

Reste à vivre…

Je reste à me souvenir :

Et  d’avoir assisté à tant de tueries

Par ceux qui ont dévasté le pays

Et même si je m’en suis tout de même sorti :

A ne plus fumer

A ne plus boire

A chercher constamment que la vérité

J’ai encore si mal à mon pays

Et, Je m’en remets au puissant

A la justice des hommes afin

De leur faire payer un jour les

Prix de leurs trahisons

Afin que revienne un jour l’espoir

De nouveau croire au grand soir

De voir notre pays si riche émerger

Revenir aux temps d’avant de fraternité

Quand Notre peuple n’a jamais été violent

De Boghni, Amokrane  Nourdine

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
algerie

merci bien pour les informations