Interdiction des Débats d’El Watan : le MCLD dénonce

Interdiction des Débats d’El Watan : le MCLD dénonce

Le communiqué du Mouvement citoyen pour les libertés et le développement (MCLD) :

Dans la suite logique des récentes menaces contre les journalistes, La conférence des Débats d’El Watan vient d’être empêchée. Le MCLD condamne cette énième dérive et assure l’équipe d’El Watan de sa solidarité indéfectible.

La volte face du pouvoir, huit années après, contre une activité qui a réussi un label intellectuel national de haute facture, achève un débat public déjà squelettique. Ce raidissement cynique et brutal des autorités trouve sa première explication dans l’intitulé même du colloque qui ose –crime de lèse majesté- poser la question du bilan et du coût d’un statu quo autoritaire devenu une curiosité muséographique dans un monde qui communique, qui agit et qui change.

La seconde raison est dans la proximité immédiate d’une élection présidentielle officiellement et cyniquement vouée à reconduire un système archaïque et un personnel usé et incompétent, figés dans la répression, la corruption et la fraude électorale contre un peuple dont les trois quarts ont moins de trente ans.

Le coup n’est pas un acte isolé. Des partis politiques, des associations, des cadres intègres de l’Etat et de simples citoyens subissent régulièrement cet état de siège grossièrement réimposé par les contre réformes de 2011. Seule une solidarité active entre l’opposition, la société civile et les citoyens fera reculer l’arbitraire et triompher le droit des Algérien(ne) s à choisir librement leurs dirigeants.

Alger, le 08 novembre 2013

Le porte parole

Ali Brahimi

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?