Djaffar Aït Menguellet en concert à Alger et Tizi Ouzou

Djaffar Aït Menguellet en concert à Alger et Tizi Ouzou

Le chanteur d'expression kabyle Djaffar Aït Menguellet organise une série de concerts durant ce mois de Ramadan.

Après la salle Ibn Khaldoun à Alger vendredi soir, Djaffar Aït Menguellet se produira le 29 juillet à 22h30 au Grand salon Tassili de l'hôtel Hilton à Alger. Le 29 juillet, il chantera à la Maison de la culture Mouloud Mammeri à 22h30. Et enfin le 2 août, il donnera un troisième concert au centre commercial Ardis, à Alger.

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Tata "rougia" que p'tit mario haut talon a rendu folle, aprés louisa, la retournée, et auxquelles, pourtant, il leur préféra amel wahbi, malgré les innombrables témoignanges d'allégeances de l'inculte rougia, promis vizirette des bouqualas, des zawias et de ce qui éloigne l'humain du savoir et de la culture, et de celle, l'effrontée qui voit la main de l'étranger partout, alors que la seule main, qu'elle connaisse est celle qui L'A RETOURNEE, celle de dadasse "el jiniral reb edjazair"..... !

la rougia, donc, a reussi, avec son enveloppe budgetaire en dinars catalyseur, à accélerer "le génie génétique" dans cette famille de chanteurs, qui, comme le FFS n'existe que grâce aux kabyles, mais qui ne jure que par le mythique national, alors que ce dernier, ce soi disant national préfére à l'un le fln, pas celui de abane, non, mais celui de belkhadem, et à l'autre dariassa, lamari, amel wahbi de ces stars chanteurs et chanteuses algériens du maghreb arabe.

Le papa, de ce nouveau venu, celui qui nous disait "atass atass mazel elhal... " et qui pourtant nous jurait ses grands "abdenbi" que "p'tit mario haut talon" l'avait trompé le jour où, plus valide et moins invalides qu'aux invalides, il traitait les kabyles de nains, sous leurs applaudissements !

P'tit mario haut talon aux yeux bleus tu dois rire dans ton "fauteuil en pensant à tous ces kabyles que tu as rendu fous.. !On comprend pourquoi même l'austére sanguinaire boukharouba te permettait toutes tes frasques en talon haut et en dinars convertible, lors de tes folles nuits où la luxure cédait la place aux affaires térngéres!

Machiavéle ne t'aurait pas renié !