8e édition du Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

Ce Panorama aura lieu du 4 au 21 avril à Saint-Denis en France.
Ce Panorama aura lieu du 4 au 21 avril à Saint-Denis en France.

Le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient aura lieu du 4 au 21 avril 2013 à la Saint-Denis. Des films algériens seront à l’affiche à côté d’autres fictions ou documentaires de ces régions. Signe de vitalité créatrice à découvrir.

Vitrine incontournable de la vitalité des cinémas du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Palestine, du Liban, d’Egypte, de Syrie et des diasporas dans le monde, le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient a sélectionné cette année plus de 30 films, aussi variés par leur provenance que par leurs choix esthétiques et thématiques, afin de permettre au grand public et aux professionnels de découvrir les multiples facettes de ces cinématographies en pleine ébullition.

Fictions et documentaires inédits ou en avant-premières, films de patrimoine… longs et courts métrages seront projetés du 4 au 21 avril 2013 en présence des réalisateurs invités. Six cinéastes auront l’honneur de présenter leurs films en avant-premières. Fictions : Le repenti de Merzak Allouache, Yema de Djamila Sahraoui, Death for sale (Mort à vendre) de Faouzi Bensaïdi, Chroniques d’une cour de récré de Brahim Fritah. L’attentat de Ziad Doueiri. Documentaire : Le Printemps d’Hana de Simon Desjobert & Sophie Zarifian. Six autres dévoileront leurs films inédits. Fictions : Rêves Ardents de Hakim Belabbes. Mon frère de Kamal El Mahouti. Documentaires : The Man inside de Karim Goury. Sho Qostak (Qu’est-ce que tu racontes) de Jamal Khalaile et Pauline Carbonnier. Berlin telegram de Leila Albayaty. Fidaï de Damien Ounouri

Six films concourent pour le Prix du Meilleur Court Métrage : Une si belle inquiétude de Brahim Fritah. Comment recadrer un hors-la-loi en tirant sur un fil de Lamine Ammar Khodja. Palestine, caisse d’attente des oranges de Bassam Chekhes, Elvis de Nazareth de Rani Massalah, Derrière-moi les oliviers de Pascale Abou Jamra, L’Île Al Djazira de Amin Sidi-Boumédiène

Sans oublier les séances spéciales, Ciné-goûter, Lycéens et Famille, Séance Femmes de quartier, Patrimoine, documentaires, Soirée OIF et séance Syrie, les tables rondes, Master Class et rencontres professionnelles.

Fictions : avant-premières

Le repenti de Merzak Allouache Algérie/France-2012-1h27-Fiction (date de sortie : 10 avril 2013). Alors que des groupes d’irréductibles islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste, quitte la montagne pour regagner son village. Selon la loi de « pardon et de concorde nationale », s’il se rend à la police, il bénéficie d’une amnistie et devient “repenti”. Mais la loi ne peut effacer les crimes. Pour Rachid commence un voyage sans issue où s’enchevêtrent violence, secret et manipulation.

Jeudi 4 avril à 20h30 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis)

Yema de Djamila Sahraoui Algérie-2012-1h30-Fiction (date de sortie : septembre 2013). Dans la campagne algérienne, durant les années des maquis islamistes, Ouardia s’efforce de vivre malgré de lourdes épreuves. Son fils Tarik, un militaire, est enterré près de la maison, tandis qu’Ali, son autre fils et chef d’un maquis islamiste, est soupçonné de l’avoir tué. Ouardia ne baisse cependant pas les bras, et l’arrivée de l’enfant de Malia, une femme aimée des deux frères et morte en couches, va égayer la situation. Mais Ali revient, grièvement blessé...

Vendredi 19 avril à 20h45 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Djamila Sahraoui

Death for sale (Mort à vendre) de Faouzi Bensaïdi Maroc-2011-1h57-Fiction (date de sortie non communiquée). Dans la ville de Tétouan, au Maroc, Soufiane, Malik et Allal, trois amis inséparables habitués aux petits délits, décident de devenir les Barons de la drogue. Mais leur rencontre avec Dounia, une prostituée du club "La Passarella", va venir perturber leurs plans et les forcer à choisir entre l'amitié ou l'amour, l'honneur ou la trahison, le vice ou la raison... Mercredi 17 avril à 20h30 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis), et vendredi 19 avril à 20h30 au cinéma l’Etoile (La Courneuve)

Chroniques d’une cour de récré de Brahim Fritah France-2012-1h25-Fiction (date de sortie : juin 2013). Ces Chroniques nous plongent avec tendresse dans les souvenirs d'enfance de Brahim, 10 ans en 1981. Son quotidien, entre l'école et les copains, la TV et l'usine où son père, d'origine marocaine, est gardien. Ancré dans un contexte économique et social en mutation, cette période est également synonyme de transformations pour le jeune. Brahim qui apprend l'amitié et découvre une nouvelle passion, la photographie. Dimanche 7 avril à 16h30 à L’Espace 1789 (Saint-Ouen) Rencontres avec Brahim Fritah. Vendredi 12 avril à 20h00 au cinéma Louis Daquin (Blanc-Mesnil). Vendredi 19 avril à 20h30 au Trianon (Noisy-le-Sec/Romainville) Dimanche 21 avril à 16h30 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis)

Soirée de clôture

L’attentat de Ziad Doueiri Liban /France /Qatar /Egypte /Belgique- 2012-1h45-Fiction (Date de sortie : 29 mai 2013). Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme fait exploser une bombe qu'elle dissimule sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, israélien d'origine arabe, opère les nombreuses victime de l'attentat. Au milieu de la nuit, on le rappelle d'urgence à l'hôpital pour lui annoncer que la kamikaze est sa propre femme. Refusant de croire à cette accusation, Amine part en Palestine pour tenter de comprendre. Dimanche 21 avril à 19h00 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Ziad Doueiri

Documentaires en avant-première

Le Printemps d’Hana de Simon Desjobert & Sophie Zarifian France/ Egypte-2012-55’. Hana vient d’avoir 18 ans. Au Caire, où elle vit, elle a, dès le premier jour, activement participé à la révolution. A l'image du pays, ce bouleversement a provoqué chez elle un questionnement sur son identité. Hana cherche avec la grande spontanéité qui la caractérise et le regard neuf d’une jeune fille qui découvre l’engagement politique, un moyen de s’impliquer activement dans un changement en profondeur du pays. Dans sa famille, au sein d’un nouveau parti politique, dans son groupe d’amis avec qui elle crée un journal, ou encore dans la rue à la rencontre d’autres Egyptiens, elle essaie de trouver une place pour faire entendre sa voix. Au fil des confrontations, se révèle la complexité de la société égyptienne de l'après Moubarak. Avant-première organisée en partenariat avec Cinémas 93 Vendredi 19 avril à 19h15 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Simon Desjobert et Sophie Zarifian

Les inédits

Berlin telegram de Leila Albayaty Belgique /Allemagne /France-2012-1h20. Leila est chanteuse et vit à Bruxelles. Lorsqu'Antoine la quitte pour une autre, elle décide de tout plaquer pour s'installer à Berlin. Avant de claquer la porte de son appartement, elle se filme un instant devant le miroir et se fait une promesse : un jour, pour se venger, elle enverra à Antoine les images de sa nouvelle vie. Les chemins se croisent et les yeux s'ouvrent au monde dans ce road movie musical et sensible. Mercredi 17 avril à 20h45 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Leila Albayaty

Sho Qostak (Qu’est-ce que tu racontes) de Jamal Khalaile et Pauline Carbonnier Palestine-2012-55’-Documentaire. Jamal, un citoyen palestinien d'Israël, réunit cinq jeunes Israéliens avec différents horizons idéologiques. Au fil des conversations, ils expriment leur identité et trouvent la logique de leur propre récit. La question de la peur est abordée, vivre dans la peur et se sentir enfermé et pris dans la peur. La question essentielle devient admettre l’existence de l'Autre sans avoir à renoncer à sa propre identité. (Première Mondiale). Samedi 20 avril à 14h15 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Jamal Khalaile et Pauline Carbonnier

The man inside de Karim Goury France /Koweit /EAU-2012-50’. Le 11 Septembre 1989, mon père est mort. Je ne me souviens pas où j’étais ce jour-là. Vingt-deux ans après, je suis dans un hôtel à Koweit City. Ce lieu transitoire, loin de chez moi, est le dernier endroit où je sais que mon père a vécu… (Première France). Samedi 20 avril à 19h15 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Rencontre avec Karim Goury

Courts métrages en compétition

Mehdi Charef, parrain du Prix du court métrage 2013. Depuis sa deuxième édition, le Panorama invite des cinéastes de renom à accompagner le jury composé d’étudiants du lycée Suger (Saint-Denis) afin de décerner le prix du court métrage. Le parrain 2013 est l’écrivain, réalisateur de cinéma et auteur de théâtre français, Mehdi Charef. Mehdi Charef présentera également deux longs métrages : Les Cartouches Gauloises (2006) lors de la séance Famille du Panorama, et Marie-Line (2000) lors d’une séance spéciale lycéens de Suger, le mardi 23 avril à 14h, au cinéma L’Ecran (Saint-Denis).

Prix du court métrage 2013

La délibération du prix du court métrage 2013 aura lieu le mardi 2 avril, 10h00, au cinéma L’Ecran de Saint-Denis ; La remise du prix du court métrage 2013 se fera le dimanche 21 avril, lors de la soirée de clôture du Panorama. A cette occasion, le Coup de coeur du public, catégorie court métrage, sera remis par un jury de spectateurs.

Dimanche 21 avril à 19h00 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis)

Programme Maghreb 67’

Jeudi 18 avril à 18h00 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis) Une si belle inquiétude de Brahim Fritah (France /Maroc-2012-12’). L'Ange est là, à côté des étoiles, je l'entends faire éclater les yeux de mon bonheur. À cette époque, des prophètes en tous genres annonçaient un miracle. Puis la lumière fut. Comment recadrer un hors-la-loi en tirant sur un fil de Lamine Ammar-Khodja Algérie-2010-20’. Un Algérien rencontre un manouche sur un banc bleu, une Algérienne dans un champ vert, un Allemand au milieu de rien. Et au lieu d’un film sur l’identité, il comprend : “lis ton idée”. Non loin de là, traîne le débat sur l’identité nationale.

L’Île Al Djazira de Amin Sidi-Boumédiène (Algérie-2012-35’). Un homme vêtu d'une étrange combinaison se réveille sur une crique, à l'aube. Rejoignant un Alger désert, il franchit les quelques mètres qui le séparent de la liberté.

Programme Moyen-Orient 51’

Vendredi 19 avril à 18h00 au Cinéma L’Ecran (Saint-Denis)

Palestine, caisse d’attente des oranges de Bassam Chekhes Syrie/Jordanie/Pays-Bas/EAU-2012-15’. Deux jeunes réalisateurs sont en train de faire leur nouveau film, mais ils doivent régler leurs idées et budget. Pendant la nuit, avant leur rencontre avec des bailleurs de fonds potentiels, ils se sont couchés et ont rêvé. C’est l’histoire d’une orange qui pousse sans arbre…

Elvis de Nazareth de Rani Massalah France/Palestine-2011-16’. Le jeune mendiant Hamoudy rencontre Khalil, vieux chanteur des rues, fan d'Elvis Presley, qui prétend que son oud lui a été offert par le King. L'enfant lui vole l'instrument pour le vendre, mais réalise qu'il ne vaut rien et que Khalil est un rêveur. Il rend l'oud et le vieil homme chante pour lui…

Derrière-moi les oliviers de Pascale Abou Jamra Liban-2012-20’. Après 10 ans en Israël, Mariam et son frère reviennent au sud du Liban pour vivre dans leur pays natal. Mais ils se sentent toujours rejetés par leur entourage parce qu’ils sont les enfants d’un agent de l’armée de «Lahd» qui coopérait avec l’armée israélienne avant la libération du sud du Liban en 2000.

Une foule d'autres rendez-vous cinématographiques et littéraires sont programmé pour ce Panorama. Par exemple la rencontre autour des livres L’héritage du charbonnier de Boudjemaâ Kareche et Le Cinéma Tunisien à la Lumière de la Modernité de Sonia Chamkhi. Pour parler encore et toujours de cinéma, le prétexte est tout trouvé : Boudjemaâ Karèche, cet inconditionnel du 7e art qui fut directeur de la Cinémathèque d'Alger durant 30 ans, vient de publier un récit sur la vie et l’oeuvre du cinéaste Mohamed Bouamari, L’héritage du charbonnier.

R.N.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?