Les achats immobiliers suspects d’Amar Saadani

Le Matin 01-05-2014 36376

Les achats immobiliers suspects d’Amar Saadani
Saadani se révèle un richissime propriétaire de biens en France.

Après les dénégations d’Amar Saadani, le secrétaire général du FLN, sur ses possessions immobilières à Paris, mondafrique revient à la charge avec de nouvelles révélations.

Documents à l’appui, ce pur player français révèle que ce porte-flingue du clan Bouteflika est au moins propriétaire d’un appartement à Neuilly sur Seine, la banlieue chic de Paris.

D’où ces précisions sur les biens immobiliers d’Amar Saadani dans un quartier chic de Paris. Les journalistes ont mis la main sur les statuts et la domiciliation de la Société Civile Immobilière (SCI), «l’Olivier», qui possède effectivement l’appartement situé à Neuilly pour le compte d'Amar Saadani, de sa femme Naima et de ses sept enfants, révèle Mondafrique. Il poursuit : «Créée en juillet 2009, cette SCI possède, entre autres, «des biens immobiliers dépendant d’un immeuble situé à Neuilly-sur-Seine situé entre le 9 et le 15 boulevard Victor Hugo…». Nous savons à partir de ces révélations la composition de l’appartement du richissime Saadani. Il comprend quatre pièces principales, plus une entrée, une cuisine, un parking et des caves. La gérante de la SCI n’est autre qu’une des six filles d’Amar Saadani, Kenza, domiciliée à Londres dans un quartier résidentiel, où elle poursuit des études.»

D’après les statuts signés par l’ensemble de la famille, la SCI «l’Olivier» est domiciliée, via «une convention d’occupation», au 48, rue de la Bienfaisance à Paris au nom d’ue obscure société, «Agir», écrit encore le pur player. D’après les services de cadastre de la ville de Paris que nous avons consulté, ajoute celui-ci, cette adresse existe bien sur le papier. Sauf que ses responsables de la société «Agir» sont juste impossibles à joindre, alors que nous voulions nous enquérir sur la possible acquisition d'autres biens immobiliers.

Le numéro inscrit sur l’annuaire (015659…) au nom de la société Agir située 48, rue de la Bienfaisance renvoie à une association d’aide aux détenus «Agir, Aider, Accompagner, section volontariat». Lorsque nous appelons ce numéro, nous entrons en relations ….avec une caisse de retraite complémentaire qui a déménagé de la rue Bienfaisance l’année dernière.

Un dédale d’adresses et fausses pistes sont montées par Amar Saadani, observe Montafrique qui a d’ailleurs déroulé le fil de cette affaire.

Enfin, sur la carte de résident de dix ans qu’Amar Saadani a obtenu en 2012, figure bel et bien l’adresse suivante : «SCI l’Olivier, 13-15 Boulevard Victor Hugo». Malgré toutes ces infos avec documents à l’appui, Amar Saadani continue de nier via son avocat être le propriétaire de cet appartement.

R.N./Mondafrique

Lire l'article complet »

À NE PAS RATER

Plus de Actualité