Toulouse: Ils appellent leur bébé "Jihad", la mairie saisit la justice!

à peine né, le petit jihad crée la polémique en France!
à peine né, le petit jihad crée la polémique en France!

Peut-on appeler son fils " Jihad " en France ? Peut-être plus, puisque la marie de Toulouse vient de saisir la justice afin que le prénom d’un nouveau-né soit invalidé.

Pour la mairie Française, le choix du prénom pose problème, dans le contexte terroriste actuel.

La mairie, qui croit que ce prénom pourrait porter préjudice à l’enfant, s’appuie sur un article de loi 57 du code civil qui stipule que "si le juge estime que le prénom n’est pas conforme à l’intérêt de l’enfant", il peut en ordonner son annulation et la suppression sur les registres de l’état civil et l’attribution d’un autre prénom de l’enfant qu’il pourrait déterminer lui-même (le juge) "à défaut, par les parents, d’un nouveau choix qui soit conforme aux intérêts susvisés".

En tout cas, l’affaire du petit "jihad" suscite la polémique et enflamme la presse et les réseaux sociaux de l’autre côté de la méditerranée. Entre la provocation des uns et l’hystérie des autres, cette affaire traduit le grand malaise qui règne actuellement en France.

H.K

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
Rhinoplastie Tunisie

Mon nouveau né viendrait en 2020 Inchala je vais l'appeler un nom peu composé "Jihad Mohamed Ali Khaled Omar Salah Eddine Sadam Yesser Sniper de Bghdad" pour qu'il puisse trouver une place dans une école française hahaha

avatar
Chey Tunis

C'est grave !

visualisation: 2 / 5