Attaque commissariat de Tiaret : un nouveau limogeage

L'attentat terroriste qui a visé un commissariat de Tiaret a fait deux victimes, deux policiers qui ont sacrifié leur vie pour déjouer l'attaque..
L'attentat terroriste qui a visé un commissariat de Tiaret a fait deux victimes, deux policiers qui ont sacrifié leur vie pour déjouer l'attaque..

L'attaque terroriste contre le siège de la sûreté de la wilaya de Tiaret a donné lieu à des mesures disciplinaires et à des arrestations d ans les milieux proches du terroriste auteur de l'attentat-kamikaze.

Hier, dimanche, c'est le chef de sureté de wilaya, Lyes Baroui, qui a été muté sans poste précis à Oran. Comme nous l'avions révélé, une fin de mission a été signifié au chef du secteur militaire opérationnel ainsi que son adjoint, au colonel du groupement territorial de gendarmerie. Le colonel du Centre territorial d'investigation (CTRI), il a lui aussi été muté sur Oran. Et contrairement à ce que nous avions annoncé ces mesures n'ont pas touché le colonel de la DCSA et le patron des Renseignements généraux pour l'heure.

Nous avons appris également que six personnes ont été arrêtées depuis l'ignoble attaque kamikaze. Dont la femme du kamikaze Boucetta Ben Aissa et son beau-frère, un ex-terroriste repenti en 2015 dans le cadre de la loi sur la rahma, instaurée par le président Bouteflika.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?