Redressement fiscal pour les "constructeurs automobiles" en Algérie!

Redressement fiscal pour les "constructeurs automobiles" en Algérie!

Le gouvernement Tebboune aurait-il décidé de prendre (enfin) le taureau par les cornes, et de retirer les avantages fiscaux aux faux industriels de l’automobile en Algérie?

C’est en tout cas ce qu’annonce le journal arabophone El Khabar, qui croit, dans son édition du dimanche, que M. Tebboune ira jusqu’au redressement fiscal afin de "récupérer les sommes faramineuses octroyées dans des projets industriels qui ne le sont pas réellement".

D’après le même journal, le Premier ministre algérien aurait mis en place avant son déplacement à Adis Abeba, une commission gouvernementale formée de trois ministères à savoir le ministère de l’industrie, des finances et du commerce. Une commission qui aura pour but de "tracer une feuille de route , afin de corriger les erreurs constatées" dans le dossier épineux du montage automobile en Algérie.

Le gouvernement qui compte ses sous en ces temps de crise, semble décidé, selon El Khabar, de supprimer les avantages fiscaux, ainsi que les exonérations douanières de cinq ans promises aux "industriels algériens et étrangers". Des taxes sur le revenu de 23%, ainsi que des taxes de 12% sur l’achat de véhicules neufs et des taxes douanières de 15% seront appliquées de manière rétroactive !

Si la bataille semble facile face aux représentants algériens de "Sovac – Volkswagen" à Relizane et "Huyndai – Tahkout" à Tiaret, elle s’annonce extrêmement ardue et compliquée face à "Renault – Algérie" qui s’est implanté dans le pays à la faveur de longues tractations entre les gouvernements algériens et Français. Mais le Premier ministre serait prêt à aller devant les tribunaux face au constructeur français!

Pour rappel, le ministre actuel de l’industrie Mahdjoub Bedda avait accusé les constructeurs automobiles en Algérie de faire de "l’importation déguisée", lors de la session parlementaire du 2 juillet passé. Une déclaration qui sonnait déjà comme une déclaration de guerre. Mais tout cela n'est-il qu'une nouvelle manœuvre de plus du clan au pouvoir ou s'agit-il (enfin) d'une réelle volonté à mettre de l'ordre dans ce secteur à scandale ? Le temps nous le dira.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Khalida Tichert

L'Algérie n'a pratiquement aucune expertise en matière juridique pour défendre ses intérêts prés les tribunaux de commerce international, et puis si ces concessionnaires étrangers sont trop gênés par le fisc algérien ils vont tout simplement délocaliser. Le vrai probleme est bien sur lié à l'économie et l'industrie algérienne qui ne vit que sur les importations à 99%, si au moins le tourisme avait été développé durant les deux dernieres décennies l'Algérie pourrait faire comme la Tunisie ou le Maroc.

avatar
oziris dzeus

si le; gouvernement fait ça et remet le fisc algérien dans ces droits ça serait une première et un bon début pour redresser la situation, les étrangers installés en algérie depuis l'an 2000 se sont trop sucrer avec de la surfacturation, la surestimation des projets, le détournement d'argent avec des prestations fictives et surestimés venants des maisons mères ou d'autres partenaires installées à l'étranger et payés en devises ce qui expliquerait la dilapidation de 1000 milliards usd en 15 ans,

les taxes imposés par l'ancien premier ministre ouyahia sur les super-profits des sociétés étrangères dans le secteur des hydrocarbures ont finalement étaient annulés et les sommes ainsi récupérées ont étaient remboursées aux sociétés pétrolières, ,

le problème est ailleurs, il est dans la complicité et la complaisance dont bénéficient ces sociétés étrangères pour dilapidés les ressources nationales donc il faudra récupérés les sommes indument acquises par certains mais aussi faire le nettoyage au sein des administrations et autres institutions puisque c'est agissement sont des atteintes à l'économie nationale et à ma sécurité et la stabilité du pays,

ceux qui sont responsables de cette situation ne peuvent être que des traitres qui font dans l'intelligence avec des puissances et des entités étrangères, et ça ne doit pas être pris pour de l'incompétence puisque derrière y a la corruption qui mène au chaos et au désordre,