Ténès : championne d’Algérie, Dahmani Yamina, une athlète hors pair

Ténès : championne d’Algérie, Dahmani Yamina, une athlète hors pair

"J’aurais aimé être encouragée et soutenue pour renforcer ma motivation et aller encore plus loin, sinon je me sens seule et abandonnée, ce qui rendra la tâche plus difficile", souligne la championne.

La jeune athlète Dahmani Yamina, native de la ville de Ténès, et qui y réside, s’est investiz dans l’athlétisme, la course à pied, le demi-fond et le cross-country. Les résultats sont déjà au rendez-vous. Un coup de chapeau à cette jeune championne persévérante qui a obtenu de beaux résultats cette saison en se qualifiant à la finale 13e Championnats d'Afrique U20 - qui s’est déroulé à Tlemcen entre le 29 juin - 02 juillet 2017. Malgré qu’elle appartienne à la catégorie U18 cadette, elle a pu décrocher la 7e place lors de la course finale au 800m, devant les compétiteurs éthiopiens U20 appartenant à la catégorie junior avec deux années d’expérience dans cette tranche d’âge.

Son talent n’est pas à démontrer puisqu’elle a été championne d’Algérie à plusieurs reprises en cross-country et en demi-fond. Avec un optimisme fou, elle s’est lancée dans la course à pied (le demi-fond) dès son jeune âge. Son tout jeune palmarès est déjà impressionnant, dès lors elle commence à préparer une autre compétition prévue pour le 08 juillet, le championnat d’Algérie prévu à Alger.

Son père, M. Abdeslam Dahmani, est son ultime espoir pour réaliser son rêve d’enfance, qui est celui de devenir une grande championne international, ce qui est tout à fait à sa portée au vu des performance sportives qu’elle vient de réaliser et aussi de sa détermination, il ne manque que les moyens et le soutien de la part des autorités, disait son père, qui nous a déclaré que "malgré tous ses exploits, elle n’a jamais bénéficié de subventions de la part de l’assemblé communale ni d’aucune autres autorités". Il ajoute que l’APC de Ténès vient d’octroyer des centaines de millions à des associations sportives, "mais malheureusement a écarté comme à son habitude cette championne, devenue un exemple de sportivité, et je n'ai aucun doute que, lors des prochaines compétitions, elle continuera à donner à notre commune et à notre pays pourtant une raison d'être fière".

La jeune Yamina a affirmé que ses objectifs pour l’avenir sont la participation aux mondiaux juniors, de cross et demi-fond, sa spécialité préférée. Sa réaction sur sa participation au 13e championnats d'Afrique et de sa qualification à la finale : "J’aurais aimé une reconnaissance du travail effectué après plus d’une année de préparation. Peu de gens me connaissaient à cette finale, beaucoup de sportifs et d’athlètes d’élite étrangers ont reconnu mon exploit et m’ont encouragée à persévérer et je les remercie tous, cela fait chaud au cœur". Selon son père qui est aussi son entraîneur : "Le challenge de la course à pied du demi-fond du 200m au 3000m, demande un investissement important, il exige un soutien et un encadrement nécessaire aux athlètes pour réaliser des performances de haut niveau à long terme. La réalisation de performances de haut niveau en demi-fond nécessite une grande étendue de qualités. Il est indispensable pour nos jeunes de participer à des épreuves sur des distances variées. Ce doit être un objectif prioritaire pour un cadet".

A la question, si les services compétents et concernés à savoir, la daïra, la DJS Chlef (Direction de la jeunesse et du sport) se sont investis dans la promotion de cette talentueuse sportive, le père nous a répondu avec déception et amertume que personne ne veut l’aider même le maire et les élus communaux qui la connaissent de près en sont désintéressés et que les aides et les subventions n’obéissent pas aux critères du mérite et de la performance, ajoutant que "notre le maire refuse même de me recevoir, quant au DJS on n'a rien reçu comme soutien ou subvention".

De Ténès, Lahcene Braikia



Plus d'articles de : Sport

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Pourvu qu elle nous chantera pas, aprés une victoire, la honteuse et déplacée hymne "de dédicace à leurs pseudo ancêtres les arabes" et qu elle glorifie plutôt l'algerie algerienne!