Projet bloqué de Cevital : le comité de soutien organisera une marche lundi à Bejaia

Le comité de soutien au projet de Cevital appelle à une marche lundi matin.
Le comité de soutien au projet de Cevital appelle à une marche lundi matin.

Le comité de soutien aux travailleurs de Cevital et aux investissements économiques dans la wilaya de Béjaïa ne désarme pas devant les blocages de l’unité de trituration de graines oléagineuses du groupe que président Issad Rebrab.

Un appel à une marche populaire pour lundi matin est lancé à la population de Bejaia. Le comité de soutien exige désormais "le départ immédiat et inconditionnel du directeur du port de Béjaïa et l’ouverture d’une enquête sur sa gestion douteuse" et "une répartition juste et équitable des investissements et de la richesse dans notre pays" dans son communiqué. Etrangement le directeur du port de Bejaia a décidé d’autorité le déchargement de deux bateaux du groupe Cevital destiné à fournir la nouvelle unité de trituration des graines oléagineuses.

Le premier ministre s’est prononcé sur ce blocage incompréhensible au moment où l’Algérie recherche des solutions pour se sortir de sa dépendance aux hydrocarbures.

Le comité attend de voir les déclarations de Tebboune se traduire sur des décisions fermes en faveur du déblocage de ce projet industriel. Il demande par ailleurs "l’accostage des bateaux, le déchargement des équipements au port de Béjaïa et la réalisation de l’usine". Il a aussi appelé dans son communiqué "à une répartition juste et équitable des richesses de notre pays"

Sur le plan politique local, il n'y a pas grand monde à réagir. Si le RCD a souligné son soutien à ce projet, le FFS demeure sur la réserve. En revanche, le bureau de wilaya de l’Organisation nationale du patronat et des entrepreneurs (ONPE) à Béjaïa a lancé, il y a une dizaine de jours, un appel à la plus haute autorité du pays afin de lever les contraintes que rencontre le Groupe Cevital.

La rédaction


Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?