Six Ahmadis condamnés car ne faisant pas "la prière dans les mosquées" !

Six Ahmadis condamnés car ne faisant pas "la prière dans les mosquées" !

Six Ahmadis sont condamnés par la cour de Batna à un an de prison ferme pour certains et à six mois de sursis et à une amende de 300.000 DA, selon un communiqué de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (aile Salah Dabouz).

Cette aile de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme rapporte que "le 28 juin 2017, la cour de Batna a condamné (AH) 44 ans, (BB) 47 ans, (BA) 46 ans, (MD) 28 ans, (B.H) 34 ans and (MMS) 49 ans à un an de prison ferme, à six mois de sursis et à une amende de 300.000 DA ; et a condamné (BH) 34 ans, à six mois de sursis et à une amende de 300.000 DA". De quoi sont coupables donc ces individus ? D'"exercice de rites dans des endroits non autorisés, de collecte de fonds sans autorisation, d'activisme au sein d’une association non agréée ..." Que du lourd aux yeux de l'auguste justice !!!

La Laddh semble surprise par les peines prononcées. Car elle avait des raisons de croire à un verdict qui "fasse preuve de compassion et d’humanité conformément à la Constitution qui garantit la liberté de culte".

Le bureau de la Ligue algérienne pour la Défense des Droits de l'Homme à M'sila "dénonce le non-respect des conventions internationales signées par l'Algérie, en particulier celles qui ont trait au respect des droits de l'homme et le non-respect de la Constitution, notamment son article 36, qui garantit la liberté du culte".

Il demande par ailleurs au Président de "promulguer une amnistie générale à tous les Ahmadis injustement poursuivis ainsi qu’à tous ceux qui sont poursuivis pour la liberté d'opinion et d'expression en Algérie", conclut la Laddh section de M'sila.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?